En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Auto : le « supermalus » écologique va passer de 10 500€ à 20 000€

Un amendement au projet de loi de finances 2020, déposé le 14 décembre, a pour objectif de relever le plafond du malus écologique de 10 500€ à 20 000€ dès le 1er janvier 2020.

L’annonce de Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, au début du mois de décembre n’était donc pas un coup d’épée dans l’eau. Il avait alors annoncé son désir de déplafonner le malus écologique. Cependant, un amendement au projet de loi de finances 2020 déposé samedi 14 décembre est allé plus loin : le malus maximum va passer de 10 500€ à 20 000€.

Le barème de ce « supermalus » a d’ailleurs été précisé pour les automobiles les plus émettrices de CO2. Les véhicules dont les émissions vont de 173 (12 552€) à 183 (19 641€) grammes par kilomètre (g/km) de CO2 seront notamment impactés par ce changement. Chaque gramme supplémentaire fera donc très vite augmenter la note.

Des changements au 1er mars également

Dans ce sens, dès 184 g/km de CO2, les propriétaires de véhicules neufs devront donc s’acquitter d’un malus de 20 000€. Plusieurs modèles de voitures sportives, 4X4 ou SUV sont donc ici visés par cette mesure. Les constructeurs comme Porsche, Mercedes ou Ferrari, risquent donc de s’inquiéter quant au nombre de ventes dans les prochains mois en France.

Par ailleurs, une évolution de ce barème est prévue dès le 1er mars, suite aux évolutions du système d’homologation WLTP, la norme mondiale en termes de tests sur les véhicules neufs. Le « supermalus » commencera alors à 201 g/km de CO2. Pour autant, cette mesure n’est encore qu’au stade de l’amendement et doit encore être votée.