En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Le forfait mobilité durable, un nouveau coup de pouce pour les déplacements propres !


Avez-vous entendu parler du forfait mobilité durable ? Ce nouveau dispositif permet aux salariés des entreprises volontaires de bénéficier d’une aide s’ils effectuent des trajets domicile-travail en covoiturage, à vélo ou tout autre moyen de déplacement propre. Explications.

Le forfait mobilité durable, qu’est-ce que c’est ?

Le forfait mobilité durable est une aide financière qui vient de voir le jour. Avec ce dispositif, les entreprises privées qui le souhaitent peuvent prendre en charge les frais de déplacement de leurs salariés pour les trajets domicile-travail effectués avec un transport alternatif, autre que leur auto individuelle.

Concrètement, cette aide peut aller jusqu’à 400€ par salarié et par an et est cumulable avec la participation de l’employeur à l’abonnement de transport en commun.

Quels sont les transports concernés ?

  • Les vélos traditionnels et électriques ;
  • La voiture dans le cadre du covoiturage ;
  • Les transports en commun – en dehors des frais d’abonnement de tout autre service de mobilité partagée ;
  • Les engins de déplacement personnels, motorisés ou non, en location ou en libre-service (par exemple : les scooters ou trottinettes électriques) ;
  • Les véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogène en autopartage.
Astuce Malynx !

Le forfait mobilité va remplacer l’indemnité kilométrique, mais le décret prévoit que celle-ci soit maintenue lorsqu’elle est en vigueur dans les entreprises et prévue dans les accords salariaux.

Une nécessité pour le déconfinement

Le forfait de mobilité durable fait partie des mesures inscrites dans la loi LOM (la loi d’Orientation des mobilités). Sa mise en place a été accélérée par le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Il devait officiellement démarrer en juillet, mais est finalement effectif depuis le lundi 11 mai. Il était important de l’introduire au plus vite, car ce forfait est d’autant plus nécessaire dans le cadre du déconfinement.

En effet, alors que la voiture est privilégiée par de nombreux Français en ce moment, il est important de leur proposer des alternatives à la fois moins coûteuses et plus écologiques pour éviter des pics de trafic et de pollution. Le forfait mobilité durable, parce qu’il encourage les mobilités douces, peut être une solution adaptée.

mobilites douces

Des avantages pour tous

Pour les salariés, l’avantage est bien sûr financier. Il peut permettre d’investir dans un vélo plus facilement par exemple ou de tenter le covoiturage. Pour les entreprises, le forfait mobilité durable est exonéré d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales. Et pour tous, il s’agit bien sûr de faire un geste écologique.

Serait-ce le bon moment pour passer au vélo électrique ?
Lire l'article

Quelques ombres au tableau

Le forfait mobilité durable est une belle avancée pour le développement des transports écologiques. Reste à savoir si les entreprises s’en empareront dans les faits, car il est facultatif. Par ailleurs, le montant sera peut-être problématique dans certaines agglomérations. Le forfait est cumulable avec le montant de l’abonnement aux transports en commun, mais la somme des deux est plafonnée à 400€. En Ile-de-France notamment, l’abonnement Navigo dépassant les 400€, les usagers des transports pourraient avoir à faire un choix.

Cet article vous a-t-il été utile ?