« Journée sans voiture » : un impact positif sur la pollution ?

 

La nouvelle édition de la « journée sans voiture » à Paris a permis d’observer un impact positif sur la qualité de l’air, selon Airparif.

Paris Journée sans voiture

« Pour cette deuxième édition des ‘Journées sans voiture’ à Paris, l’impact positif sur la qualité de l’air des rues fermées au trafic se confirme », a déclaré Airparif dans un communiqué. Selon l’association de surveillance de la qualité de l’air, la 2ème journée sans voiture de Paris a permis une baisse moyenne de 20% à 35% de dioxyde d’azote. Ce gaz s’avère être un bon traceur du trafic et de la pollution locale.

 Promouvoir les transports non polluants

Dimanche 25 septembre,  de 11h à 18h, Paris est devenu une ville piétonne. 650 km de chaussées ont été interdits aux véhicules, soit près de 45% de la ville, sauf pour les transports en commun, les véhicules d’urgence, les taxis et les véhicules de livraison, dont la vitesse était limitée à 20 km/h.

Cette journée est une initiative de la mairie de Paris pour promouvoir les transports non polluants. Pour cette occasion, la municipalité a proposé des animations, des promenades insolites ou encore des randonnées en skate balisées. Anne Hidalgo, la maire de Paris, souhaite une nette réduction du trafic routier dans la capitale. En mai dernier, elle avait déjà instauré la piétonnisation des Champs-Elysées le 1er dimanche de chaque mois.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres