Essence et diesel en hausse : qui touchera l’indemnité inflation ?

Le Gouvernement vient d’annoncer la création d’une « indemnité inflation ». Ce coup de pouce doit permettre aux Français d’affronter la hausse historique des prix des carburants auto (essence et diesel), mais aussi la flambée des tarifs de l’énergie. D’une valeur de 100€, l’aide sera octroyée sous conditions de ressources. Qui pourra en bénéficier ? Réponse ici.

une personne met des billets dans le reservoir de carburant

Les prix à la pompe de l’essence et du diesel ont encore augmenté de 2 centimes il y a quelques jours. Désormais, le sans-plomb 95 atteint le niveau record d’1,62 euro le litre, tandis que le gazole se place juste derrière à 1,56 euro.

Cette flambée semble interminable, et est d’autant plus difficile à accepter pour les automobilistes qu’elle va de pair avec l’explosion des prix du gaz et de l’électricité. Alors pour tenter d’atténuer la colère qui gronde sur le territoire, le Premier ministre Jean Castex s’est exprimé ce jeudi 21 octobre 2021 au journal télévisé de TF1. Il a annoncé aux Français le prochain versement d’une « indemnité inflation ».

L’indemnité inflation prendra la forme d’un versement de 100 euros.

Qui touchera le chèque inflation ?

Cette indemnité sera accordée à tous les Français qui gagnent moins de 2000 euros nets par mois : salariés, demandeurs d’emploi, fonctionnaires, indépendants, retraités, étudiants boursiers et étudiants fiscalement autonomes, tous sont concernés.

Par conséquent, même si vous ne possédez pas de véhicule et ne consommez ni essence, ni diesel, vous pourrez tout de même être éligible au chèque inflation.

Il s’agit de la solution « la plus juste, la plus efficace », a estimé Jean Castex.

Précisions que cette aide sera distribuée, non pas à chaque foyer, mais à chaque individu. Par conséquent, si vous touchez 1200 euros nets et que votre conjoint gagne 1800 euros nets, chacun de vous recevra une indemnité de 100€.

Comment demander l’indemnité inflation ?

Concernant les modalités de distribution, vous n’avez aucune démarche particulière à faire : les personnes éligibles toucheront l’indemnité via l’organisme qui leur verse habituellement de l’argent.

Selon sa situation, l’argent sera versé par l’Urssaf, Pôle emploi, les caisses de retraite ou les employeurs.

Quant à la date de versement, certains devront s’armer d’un peu de patience : les premiers virements débuteront au mois de décembre et s’étaleront jusqu’en février 2022.