En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Essence, diesel : les prix ne devraient pas augmenter à la rentrée

Le prix à la pompe ne devrait pas connaître de hausse à la rentrée. Un soulagement pour le budget auto, sujet de contestations l’année dernière.

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a dévoilé les prix moyens de l’essence et du diesel. Le litre de sans plomb 95 est actuellement à 1,4933€, contre 1,4063€ pour le diesel. Ces carburants, les plus utilisés, sont stables par rapport aux semaines précédentes. Par rapport à l’été 2018, ils sont même légèrement en baisse.

Le magazine Autoplus est même encore plus optimiste, puisqu’il avance le chiffre de 1,376€ le litre de diesel, soit presque le plus bas coût depuis janvier dernier. Cela déconcerte, d’autant que de nombreux facteurs incitent les prix à décoller en flèche.

« Thank you USA »

La bonne nouvelle va-t-elle s’inscrire dans la durée ? Alors que les automobilistes reviennent de vacances, plusieurs menaces planent sur leur porte-monnaie. En premier lieu, les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran et certains pays producteurs de pétrole risquent de faire augmenter le prix du baril d’essence.

Selon l’éditorialiste Emmanuel Lechypre, les exploitations de pétrole de schiste aux Etats-Unis « tirent les prix vers le bas ». Les producteurs américains alimentent 12% de la consommation mondiale, soit plus que l’Arabie saoudite. Une bonne nouvelle qui pourrait éviter les hausses prévues dans les stations-services.