En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Auto : le prix des carburants au plus haut depuis le début de l’année

Le gazole, consommé par 80% des automobilistes, a atteint son plus haut coût depuis 2019, soit 1,462 euro le litre.

Essence

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a publié les nouveaux chiffres liés aux carburants, et ils ne sont guère optimistes. Les prix ne cessent de croître depuis plusieurs semaines. Mi-mars, ils ont même atteint leur plus haut niveau depuis le 1er janvier 2019.

A lui seul, le gazole concentre 80% des volumes dans les stations-essence. Son prix a encore grimpé de 0,08 centime le litre en une semaine. Cela le porte à près de 1,4628 euro le litre, une somme très élevée mais qui reste inférieure au pic d’octobre 2018 (1,53) qui avait déclenché la vague de mouvements sociaux.

L’éthanol de betterave résiste à la hausse

Parmi les autres carburants, une hausse générale est observée : +1,07 centime pour le sans plomb 95 E10 (1,46€/litre), +1,05 centime pour le sans plomb 95 (1,485€/litre) et +1,12 centime pour le sans plomb 98 (1,5434€/litre).

Seul carburant épargné par l’augmentation globale des prix, l’E85. Ce dernier est constitué d’éthanol issu de la betterave sucrière produite en France. Son prix diminue de 0,68 centime, marquant une stabilité dans le temps et une capacité à séduire de plus en plus de consommateurs (+80% de ventes en un an).