Prix de l’essence : gros trou dans le budget vacances des Français

Fortement fragilisés par l’inflation et la flambée des prix de l’essence et du diesel, les Français sont nombreux à modifier leurs projets de vacances en cette période estivale.

une tirelire sur un volant

Des longs trajets qui coûtent cher

Les transports sont un poste de dépenses majeur pour les Français qui partent en vacances. Or, si l’auto reste à ce jour le moyen de transport favori des Français, la hausse exceptionnelle des prix des carburants pousse les automobilistes à renoncer aux longues distances.

Si le gouvernement a mis en place une réduction de 18 centimes d’euros à la pompe, cette mesure reste insuffisante aux yeux de nombreux automobilistes.

Par ailleurs, les tarifs des billets de train et d’avion (kérosène) n’ont pas non plus été épargnés par la crise de l’énergie.

Un budget vacances réduit

Malgré ce contexte très tendu, près de 60 % de la population n’a pas l’intention de renoncer à ses projets d’été. En revanche, 64 % envisagent de réduire leur budget vacances, en limitant les sorties au restaurant et les loisirs.

Ainsi, les Français prévoient en moyenne 1 641 euros de budget pour leurs vacances d’été en 2022. Ce chiffre s’élevait à 1 765 € en 2019*.

Les vacanciers vont bien sûr essayer de trouver des moyens de passer du bon temps sans trop dépenser […], mais il est plus probable qu’ils rognent d’abord sur la durée du voyage ou sur l’éloignement pour garder une forme de lâcher-prise et ne pas être dans la frustration pendant les vacances. Sandra Hoibian, directrice générale du Crédoc, au micro de Franceinfo.

*Étude de CSA pour Cofidis, juin 2022