Carburant : le prix à la pompe pourrait descendre à 1,50 € dans certaines stations

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé ce samedi que la remise auto des 18 centimes par litre de carburant pourrait passer à 30 centimes d’ici septembre. En cumulant cette ristourne à celle de TotalEnergies, le prix du carburant pourrait tomber à 1,50 € dans certaines stations-services. Explications avec LeLynx.fr !

Essence diesel

Un nouveau coup de pouce sur le prix du carburant

Mise en place depuis le 1er avril, la remise de 18 centimes sur le prix du carburant par litre pourrait passer à 30 centimes en septembre. Selon le ministre de l’Économie, cette ristourne pourrait être maintenue jusqu’en octobre puis diminuée de 10 centimes en novembre et décembre. Si on ajoute à cela la remise de 20 centimes annoncée par TotalEnergies, il sera possible de bénéficier d’une réduction de 50 centimes par litre de carburant dans certaines stations-services.

D’après le ministère de l’Économie et des Finances, cette nouvelle aide pourrait coûter 4,4 milliards d’euros.

Une aide qui ne satisfait pas tout le monde

Si cette nouvelle mesure est appréciée par les conducteurs et les associations automobilistes, elle n’est toutefois pas considérée comme suffisante. C’est ce que Yves Carra, le porte-parole de l’Automobile Club, a déclaré à la suite de ces annonces du gouvernement :

On réclame depuis des dizaines d’années une baisse des taxes parce qu’il ne faut pas oublier que si on en est là, c’est parce que les taxes ont considérablement augmenté : 60 % de taxe sur un litre de carburant. Réduire les taxes, c’est une façon durable et pérenne de permettre vraiment de rouler à un prix acceptable. Ces 30 centimes, c’est bien, mais il ne faut pas s’en contenter, il faut aller plus loin.

Par ailleurs, pour certains, cette mesure ne ferait que retarder une nouvelle hausse des prix du carburant en janvier prochain.