En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Une nouvelle hausse des prix de l’essence et du diesel en France

Selon les chiffres publiés lundi, les prix de l’essence et du diesel continuent de grimper à des niveaux record ces dernières semaines. Malheureusement, la tendance n’est pas à l’optimisme et risque de continuer dans le temps, les taxes jouant un rôle important.

Les Français risquent d’avoir des sueurs froides au moment de faire le plein de leur auto. Ainsi la semaine dernière le prix des carburants dans les stations-services a augmenté d’environ 2 centimes, selon le ministère de la Transition écologique.

Dans le détail, les prix à la pompes s’élèvent en moyenne à :

  • 1,4817€ le litre pour le diesel (+2,06 cts) ;
  • 1,5416€ le litre pour le SP95-E10 (+1,95 cts) ;
  • 1,5637€ le litre pour le SP 95 (+2,04 cts) ;
  • 1,6301€ le litre pour le SP 98 (+1,98 cts).

Les principales explications

Cette augmentation s’explique notamment par la montée du cours du pétrole dans le monde. Le prix du baril est passé de 65 dollars en début d’année 2018, à 80 dollars mi-mai. A cela s’ajoute également une demande mondiale croissante. En effet, dans les pays émergents (Inde, Chine…), la demande en carburant est de plus en plus forte.

Parallèlement, les taxes mises en place par les pouvoirs publics en France « ont explosé » selon l’Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV). La hausse de la taxe climat énergie, effective depuis le 1er janvier 2018, est surtout décriée. Au total, les taxes sur le diesel ont ainsi augmenté de 9 centimes et celles sur l’essence de 5 centimes, par rapport à l’année dernière.