En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Les prix des carburants à la pompe continuent d’augmenter

Les prix des carburants poursuivent leur hausse depuis le début du mois d’octobre. Une augmentation corrélée à une remontée des cours du pétrole.

hausse carburant

Les cours d’or noir poursuivent leurs remontées depuis plus de 2 semaines et les conséquences commencent à se faire sentir. Dans les stations-service françaises, le Sans Plomb 95 connait une hausse de 2,7cts, le Sans Plomb 98 de 1,9cts et le Gazole de 2,6cts, d’après un relevé effectué le 7 octobre 2016 dans tous les réseaux de distributions par le ministère de l’Ecologie et de l’Energie. Lundi 10 octobre, le baril de Brent (référence européenne du prix du carburant) cotait à 46,17€, soit le prix le plus cher depuis un an.

En cause : un accord entre les membres de l’OPEP

Les prix du gazole et du sans plomb ont augmenté de plus de 2 centimes en 1 semaine. Une forte hausse qui intervient alors que les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ont signé un accord sur une réduction de leur production de brut à un volume entre 32,5M et 33M de barils par jours, contrairement au 33,24M produits aujourd’hui. C’est la limitation la plus importante décidée lors de la crise de 2008.