Hausse des prix du carburant : qu’est-ce que ça a changé pour vous ?


La flambée des prix de l’énergie ne concerne pas uniquement l’électricité et le gaz. Le carburant subit également des augmentations inédites, à tel point que des centaines de Français ont changé leurs habitudes concernant leur auto.

Qu’est-ce que la hausse des prix du carburant a changé ?

Le budget carburant a fortement augmenté

Pour les usagers quotidiens d’une voiture, l’augmentation des prix du carburant a durement impacté leur porte-monnaie. En effet, dans une étude de décembre 2021, l’INSEE révélait que le budget énergie, comprenant la part du carburant, avait augmenté de 30 euros.

Avec la flambée des tarifs de l’énergie, les prix se sont accrus de :

  • 41 % pour le gaz ;
  • 21 % pour les carburants ;
  • 3 % pour l’électricité.

Pour certains conducteurs, cette augmentation est plus difficile à supporter que d’autres, car il s’agit de leur moyen de transport principal. Une jeune puéricultrice, travaillant à 40 minutes de son domicile, nous confie que son budget essence a dépassé les 250 € par mois. Un véritable gouffre financier pour cette jeune maman.

Pour certains ménages, les dépenses en essence ou en diesel représentent 10 à 15 % de leurs revenus. Bien souvent, ces personnes dépendent entièrement de leur véhicule du fait de leur travail ou du peu d’alternatives dont ils disposent.

Le plein d’essence devient rare

Essence et gazole face hausse des prix Gouvernement rehausse barème de l'indemnité kilométrique

Certains ménages, pour qui la voiture est un indispensable au quotidien, ne font plus le plein d’essence. Avec deux véhicules à leur charge, un jeune couple avec un enfant nous indique qu’ils ne font remplissent plus la totalité du réservoir : « Désormais, on ne met de l’essence que lorsque l’on a besoin de se déplacer et on ne va pas au-delà de la moitié ».

Actuellement, le tarif du SP98 dépasse allégrement les 1,8 € le litre, tandis que le SP95 a franchi la barre des 1,7 €.

La reprise des transports en commun

Pour quelques ménages, la voiture se révélait plus rapide que les transports en commun. Ce sont près de 74 % des actifs qui déclarent se déplacer en voiture pour rejoindre leur lieu de travail (enquête de l’Insee parue en janvier 2021).

Malheureusement, avec l’augmentation des prix du carburant, le recours aux transports commun est devenu une évidence afin de limiter la casse. « Je prends à nouveau le bus pour aller au boulot » déclare, un manager chez Carrefour. En voiture, 5 minutes lui suffisent pour se rendre son travail contre 25 minutes à pied et en bus.

De plus, l’employeur a l’obligation de prendre en charge une partie du prix des titres de transport souscrits par ses salariés pour leurs déplacements entre leur domicile et leur lieu de travail. Cette obligation concerne également les usagers des services publics de location de vélos.

Faire une croix sur certains plaisirs

Pour les ménages les plus touchés par la hausse des prix du carburant, la peine est double. Non seulement la voiture est leur seul moyen de transport pour vivre quotidiennement, mais c’est elle qui les empêche d’aller rendre visite à leur proche.

En effet, avec l’augmentation de l’essence et du diesel, certaines familles ont renoncé aux vacances chez leur famille. Le budget carburant est trop conséquent pour se rendre chez un parent ou des amis. Certaines personnes habitant à moins de 30 minutes de la mer ont fait une croix sur leur balade dominicale.  

Quelles sont les astuces pour limiter la hausse des carburants ?

Bien entretenir son véhicule, limiter les petits déplacements, anticiper le freinage, réduire sa vitesse… Oui, ces astuces sont connues de tous, mais en existe-t-il d’autres pour économiser sur son budget carburant ?

Aller chercher son carburant ailleurs

Des reportages montrent des usagers n’hésitant pas à traverser la frontière pour trouver du carburant moins cher. En Andorre, par exemple, le prix du carburant est vendu 40 centimes de moins qu’en France (mais uniquement aux frontaliers).

D’autres, ne résidant pas près d’une frontière, ont recours à des applications mobiles pour dénicher le carburant au prix le plus avantageux :

  • Essence & Co : elle permet de dénicher la station-service la moins chère en fonction de votre géolocalisation. Les filtres sont précis afin que chaque conducteur trouve le carburant dont il a besoin ;
  • Gasoil Now : elle fonctionne de la même manière que la précédente, mais avec la possibilité d’ouvrir des applications de déplacement afin de rechercher instantanément un itinéraire pour se rendre à la station-service choisie ;
  • Gaspal : en entrant le type de carburant recherché et en autorisant l’utilisation du GPS, l’application recense automatiquement l’ensemble des stations disponibles aux alentours.

Le gouvernement possède également un site internet dédié aux prix du carburant sur lequel vous pouvez trouver le tarif des stations selon votre lieu d’habitation, ou par département. Il est régulièrement mis à jour : https://www.prix-carburants.gouv.fr/.

Regrouper l’ensemble de ses trajets

Vous avez une course à faire ? Et si vous en profitiez pour aller chercher le colis qui vous attend ou passer chez le cordonnier récupérer vos chaussures préférées ?

Il peut être intéressant de regrouper ses déplacements pour ne faire qu’un seul trajet.

« Désormais, dès que je rends visite à ma fille et mon petit-fils, j’en profite pour faire une partie de mes courses. Le boucher chez lequel je me fournis se situe juste à côté de chez elle, tout comme le Carrefour où j’ai l’habitude de faire mes courses. En faisant cela, j’économise quelques euros. » indique une assistante de direction d’une soixantaine d’années.

Passer au bioéthanol

Les boîtiers de conversion au bioéthanol, appelés également boîtiers E85, rencontrent un vif succès auprès de centaines d’usagers. L’installation du boîtier coûte environ 1000 € et cela ne freine en rien les conducteurs. En effet, le prix du superéthanol E85 a de quoi en séduire plus d’un. En janvier 2022, le prix moyen du litre était de 0,75 € !

En 2021, la consommation de E85 a bondi de 33 %. Pour les adeptes de ce carburant du futur, les avantages économiques sont concrets. Cependant, l’E85 n’est pas disponible dans toutes les stations-service. À ce jour, il existe 2 725 points de vente en France.