En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Dans une station-service sur 5, le diesel est plus cher que l’essence

Selon des chiffres compilés par le journal Le Parisien, le prix du diesel est supérieur à celui de l’essence dans une station-service sur 5 en France. Ces carburants devraient d’ailleurs continuer à voir leurs tarifs augmenter dans les prochains mois.

Taxes sur les carburants

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes. Selon les données compilées par Le Parisien sur le site gouvernemental dédié, les prix des carburants sont repartis à la hausse en cette fin du mois de mars dans toute la France métropolitaine. Le diesel est même plus cher que l’essence (sans-plomb 95) dans une station-service sur 5.

Le nombre de départements où ce phénomène est visible est d’ailleurs en hausse par rapport aux pics observés en octobre dernier. En plus des 8 départements déjà ciblés, 3 nouveaux (Vosges, Moselle et Paris) font leur apparition aujourd’hui. Ainsi lundi, le prix du gasoil était en moyenne de 4,46€ le litre (1,53€/L en octobre dernier) et celui de l’essence de 1,50€/L (1,57€/L auparavant).

Une hausse continue à prévoir dans les prochains mois

Pour expliquer cette remontée des prix du diesel et de l’essence, il faut comprendre que le tarif du baril de pétrole ne cesse d’augmenter depuis le début de l’année 2019. Il est ainsi passé de 44,65€ le 2 janvier à 59,50€ aujourd’hui. « Une tendance à la hausse qui devrait se poursuivre dans les prochains mois », précise le journal.

Parallèlement, les stations-services ont elles-mêmes des politiques commerciales jouant sur les prix à la pompe. Et contrairement aux idées reçues, les taxes ne jouent aucun rôle dans cette tendance. En effet, la hausse de la taxe carbone a été gelée il y a quelques mois par le gouvernement pour calmer le mouvement des gilets jaunes.