En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Carburant : nouvelle signalétique dans les stations-service à partir du 12 octobre

La signalétique des carburants évolue à partir du 12 octobre. Des formes géométriques représenteront désormais les différents carburants, pour faciliter leur identification par les automobilistes au niveau européen.

Il y a du nouveau à la pompe. A compter du 12 octobre 2018, un nouvel étiquetage entre en vigueur pour identifier les carburants. Le but : harmoniser la signalétique des carburants dans toute l’Union européenne.

Chaque type de carburant sera désormais associé à une forme et une lettre :

  • Un E inscrit dans un cercle pour l’essence (E5 pour le super sans plomb 95 ou 98, E10 pour le super sans plomb 95-E10, E85 pour le superéthanol) ;
  • Un B inscrit dans un carré pour le diesel (B7 pour le diesel plus courant, B10 ou XTL pour le synthétique) ;
  • Différentes lettres dans un losange pour les combustibles gazeux (H2 pour l’hydrogène, LPG pour le GPL…).

Harmonisation européenne

Les nouvelles étiquettes seront installées dans toute l’Union européenne, les pays de l’EEE (espace économique européen), mais aussi en Macédoine, Serbie, Suisse et Turquie. « L’objectif, […] c’est de faciliter la vie des gens qui voyagent beaucoup et qui en traversant plusieurs pays trouvent des affichages complètement différents », explique Francis Duseux, président de l’Union française des industries pétrolières (UFIP).

Pas de panique pour les automobilistes : les anciennes étiquettes resteront en place pour éviter toute confusion. Cette signalétique sera par ailleurs présente sur les voitures neuves, à côté du bouchon à carburant.