En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Auto : 37% des Français jettent leurs déchets par la fenêtre

Une étude révèle que de nombreux automobilistes se débarrassent de leurs mégots et emballages en plastique sur la route. Une préoccupation à l’heure du chassé-croisé.

C’est une réalité qu’on aurait aimé ne pas connaître. Le pourcentage de Français qui jettent par-dessus bord leurs déchets sur les routes est assez impressionnant. Selon l’étude d’Ipsos pour Vinci Autoroutes, 37% des automobilistes reconnaissent avoir cette pratique incivile. L’année dernière, ils étaient 33% à le faire. Est-on de moins en moins écoresponsable ?

Les fautifs répondent à 40% qu’ils ne souhaitent pas attendre de trouver une poubelle. Un argument peu recevable, d’autant que toutes les aires de repos proposent des bennes et des conteneurs de tri. « Contrairement aux débris d’accidents ou aux pneus éclatés, ces détritus sont totalement évitables », s’indigne Bernadette Moreau, déléguée générale de la Fondation Vinci Autoroutes.

Interdire les voitures sans cendrier ?

Principal ennemi : les mégots. Un fumeur sur deux balance sa cigarette par la fenêtre dès qu’il l’a terminée. Un problème majeur, à la fois pour l’environnement, mais aussi pour les risques d’incendie que cela comporte. Depuis le début de l’été, la majorité des incendies dans le Var ou l’Hérault étaient déclenchés par des automobilistes insouciants.

Une élue de Gironde, à Saint-Jean-d’Illac, a décidé d’interdire aux voitures non-équipées de cendrier de circuler. « Jusqu’au 30 septembre 2019, il est interdit de fumer dans les véhicules non pourvus de cendrier. Il est également interdit de jeter des mégots à proximité des forêts », précise l’arrêté. Équiper de cendrier chaque voiture neuve serait-il une solution pour réduire ces gestes d’incivisme ?