En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Auto : des restrictions de circulation dans Paris à cause de la pollution

Du fait de l’épisode de canicule, des pics de pollution sont déjà observés dans la capitale. La préfecture de police et la mairie de Paris ont mis en place des restrictions de circulation pour les voitures ayant une vignette Crit’Air 4 ou 5.

Pollution

Avis aux conducteurs de voitures portant la vignette Crit’Air 4 ou 5. Suite à une réunion hier entre la préfecture de police et la mairie de Paris, des restrictions de circulation dans la capitale ont été mises en place pour ces véhicules les plus polluants. Cette mesure est effective de mercredi 5h30 à jeudi minuit, pour le moment.

Les véhicules ayant la vignette Crit’Air 5 ont déjà une interdiction de circuler du lundi au vendredi de 8h à 20h. S’ajoutent cette fois-ci les vignettes Crit’Air 4, soient les diesel immatriculés entre 2001 et 2005 et les deux-roues immatriculés entre le 1er juin 2000 et 30 juin 2004. Selon Le Parisien, ces deux catégories représentent 20% du trafic parisien.

Transports en commun et covoiturage

Les vignettes Crit’Air 1, 2 et 3 peuvent donc circuler normalement dans Paris sur cette période. Cette mesure s’étend même au niveau de la petite couronne parisienne. La vitesse est d’ailleurs réduite de 20 km/h sur tous les axes de circulation. L’objectif est ici de réduire le pic de pollution dû aux fortes températures.

Pour rappel, les automobilistes ne respectant pas cette restriction s’exposent à une amende 68€. D’autres solutions sont mises en avant par Ile-de-France Mobilités afin de faciliter les déplacements dans cette zone : un prix unique de 3,80€ la journée pour les transports en commun ou encore la gratuité du covoiturage.