En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Alerte pollution : la circulation désormais régulée par la vignette CRIT’Air

Une semaine après l’obligation de la vignette CRIT’Air, les véhicules les plus polluants sont interdits de circuler à Paris et à Lyon, lundi 23 janvier.

Véhicule pollution

La vignette CRIT’Air est obligatoire à Paris et dans sa proche banlieue depuis le 16 janvier 2017.

C’est une première pour la vignette CRIT’Air, dispositif de lutte contre la pollution. Lundi 23 janvier, les véhicules de catégorie 5, dotés de pastilles grises, ne peuvent pas rouler dans la capitale ainsi que dans sa petite couronne sous peine d’une amende de 68 €.

Les franciliens ne peuvent plus désormais profiter des transports gratuits. Le syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) a mis en place un « forfait antipollution » à la journée de 3,80 €, valable pour toutes les zones. Par ailleurs, le stationnement résidentiel reste gratuit à Paris.

En Rhône-Alpes : un système plus compliqué

Les villes de Lyon et Villeurbanne mélangent quant à elles 2 systèmes : la circulation alternée et les vignettes. Lundi, les véhicules aux plaques impaires peuvent circuler tout comme les voitures munis d’une vignette verte et de catégorie 1 à 3.

Pour le moment, seuls 2,5 millions d’automobilistes français sont équipés de la vignette CRIT’Air. Si elle n’est pas obligatoire à Lyon et Villeurbanne, elle est requise pour Paris et sa petite couronne depuis le 16 janvier.