En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Tout savoir sur les certificats qualité de l’air Crit’Air

Julien Prioux - mis à jour le

Face aux problématiques liées à la pollution, les voitures sont désormais classifiées en fonction de leur impact sur l’environnement par un certificat de qualité de l’air. Cette vignette est-elle obligatoire ? Où réaliser une simulation ? Comment l’obtenir ? Explications.

Le certificat qualité de l’air, à quoi ça sert ?

Parce que le transport routier est l’une des sources majeures de pollution atmosphérique, le gouvernement a mis en place un « certificat qualité de l’air » (appelé Crit’Air) afin de favoriser les véhicules qui polluent le moins. A l’aide de cette classification environnementale des voitures, l’Etat et les collectivités locales peuvent réguler de manière plus précise la présence des véhicules polluants sur les routes et atténuer les épisodes de pollution.

La vignette Crit’Air est-elle obligatoire ?

La vignette Crit’Air, également appelé « certificat qualité de l’air » est un autocollant rond sécurisé (c’est-à-dire qu’il ne peut pas être falsifié) indiquant la classe environnementale d’une voiture en fonction de ses émissions de polluants atmosphériques. Elle est délivrée à titre individuel, à chaque propriétaire ou locataire longue durée de véhicule, et doit être collée sur le pare-brise du véhicule concerné.

Ce certificat qualité de l’air est obligatoire pour :

  • circuler et stationner dans les zones à circulation restreinte (ZCR) décidées par les collectivités (Paris intra-périphérique) ;
  • circuler en cas de mise en œuvre par les préfets de la circulation différenciée décidée lors de certains épisodes de pollution.

Attention, même les véhicules bénéficiant de dérogations aux restrictions des ZCR ou à celles liées à la circulation différenciée doivent tout de même posséder une vignette Crit’Air.

Bon à savoir : à l’instar du contrôle technique, la vignette Crit’Air ne fait pas partie des documents à fournir lors de la souscription d’une assurance auto.

Vignettes Crit'Air

Les 6 classes de certificats qualité de l’air

Il existe 6 classes environnementales dans lesquelles sont répartis les véhicules en fonction de plusieurs critères :

  • le type de véhicule (voitures particulières, deux-roues, véhicules utilitaires légers…) ;
  • la motorisation de la voiture ;
  • la norme européenne d’émissions polluantes ou « norme Euro ».

Les cas particuliers

  • Les véhicules 100% électriques et hydrogènes qui ne produisent aucune émission moteur disposent d’une vignette qui leur est propre, de couleur verte.
  • Les véhicules les plus polluants du marché n’ont tout simplement pas droit au certificat qualité de l’air.

Les différentes catégories du certificat sur la qualité de l’air

Essence et autreDiesel
Vignette Crit’Air niveau ZéroTous les véhicules 100% électriques et hydrogènes
Vignette Crit’Air niveau 1Tous les véhicules gaz et les véhicules hybrides rechargeables
Vignette Crit’Air niveau 1Euro 5 et 6
À partir du 1er janvier 2011
Vignette Crit’Air niveau 2Euro 4
Entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 inclus
Euro 5 et 6
À partir du 1er janvier 2011
Vignette Crit’Air niveau 3Euro 2 et 3
Entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 inclus
Euro 4
Entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 inclus
Vignette Crit’Air niveau 4Euro 3
Entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005 inclus
Vignette Crit’Air niveau 5Euro 2
Entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000 inclus

L’Arrêté du 21 juin 2016 détermine la classification des véhicules en fonction de leur niveau d’émission de polluants atmosphériques en application de l’article R. 318-2 du code de la route.

La nouvelle « pastille verte »

Avant l’apparition du certificat Crit’Air, le gouvernement avait mis en place la « pastille verte » entre 1998 et 2012. Cet autocollant à fixer sur le pare-brise de la voiture avait une fonction similaire à la vignette actuelle pour distinguer les véhicules polluants des autres.

Les deux-roues sont-ils concernés ?

Tout comme les voitures particulières, les deux-roues sont concernés par le certificat qualité de l’air. Ils disposent cependant d’un classement de 4 niveaux (ainsi qu’une pastille zéro émissions) qui leur est propre, basé sur des critères similaires.

Quelles sont les dérogations possibles ?

Il existe actuellement 2 cas de figure possibles pour les automobilistes particuliers pour bénéficier d’une dérogation à la présence d’une vignette Crit’Air sur leur voiture :

  • lorsque le véhicule porte une carte de stationnement pour personnes handicapées;
  • lorsque le véhicule dispose d’un certificat d’immatriculation portant la mention « collection ».

Comment faire une simulation ?

Le site du gouvernement met à disposition de manière gratuite un simulateur permettant aux automobilistes de connaître la classe environnementale de leur véhicule.

Accéder au simulateur officiel gratuit

Celui-ci se base sur les informations suivantes (indiquées sur le certificat d’immatriculation de la voiture) :

  • Le type de véhicule ;
  • La motorisation de la voiture (essence ou diesel, électricité, hybride…) ;
  • La norme EURO (de 1 à 6).

simulation Crit'Air

Comment commander une vignette ?

La demande de certificat Crit’Air s’effectue directement depuis le site internet du gouvernement ou par courrier (avec l’envoi d’un formulaire officiel). Il est confectionné à la demande de l’automobiliste et délivré par voie postale à l’adresse qui figure sur le certificat d’immatriculation du véhicule (la carte grise).

Astuce Malynx !

En cas de déménagement, il est indispensable de mettre à jour l’adresse indiquée sur le certificat d’immatriculation avant de faire une demande de certificat qualité de l’air.

Lorsque la demande a été validée, le demandeur reçoit automatiquement par email un justificatif attestant la catégorie de son certificat Crit’Air, en attendant de recevoir son certificat physique par la poste.

Combien coûte le certificat qualité de l’air ?

Le prix unique d’un certificat est de 4,18 €. Il est possible de payer directement en ligne ou par courrier accompagné du formulaire de demande. Cette somme couvre les frais de fabrication et d’envoi du certificat.

Astuce Malynx !

Attention aux sites frauduleux ! De nombreux sites non officiels se positionnent en tant qu’intermédiaires pour commander un certificat qualité de l’air, faisant parfois payer plus du triple que le prix de la vignette.

Quelle est la durée de vie d’une vignette ?

La classification environnementale d’un véhicule reste le même tout au long de sa vie, c’est pourquoi le certificat qualité de l’air reste valable aussi longtemps qu’il reste lisible (les matériaux et les encres utilisées ont une grande longévité).

Attention, la lisibilité du certificat est contrôlée lors du contrôle technique du véhicule et requérir un nouvellement si nécessaire.

En cas de bris de glace pouvant entraîner un changement de pare-brise, il sera obligatoire de commander une nouvelle vignette pour rester en règle.

Quel encadrement par la loi du dispositif ?

La vignette Crit’Air est rigoureusement encadrée par la loi et les automobilistes sont passibles de sanctions dans les cas suivants :

  • L’utilisation d’un certificat frauduleux (vignette fausse ou ne correspondant pas aux caractéristiques du véhicule);
  • L’utilisation d’un certificat illisible (dégradé ou mal apposé) ;
  • Le non-respect des restrictions de circulation dans les ZCR ;
  • Le non-respect de la circulation différenciée (épisodes de pollution) ;
  • Le stationnement en ZCR permanente sans certificat qualité de l’air pour une voiture éligible à la vignette.

Quelles sanctions et amendes possibles ?

Les automobilistes ne respectant pas les restrictions de circulation dans une zone à circulation restreinte (ZCR) sont passibles d’une amende de 3ème classe (soit 68€ d’amende simple, majorée à 180€ en cas de non-paiement).

A partir du 1er juillet 2017, le défaut de certificat Crit’Air sur un véhicule circulant dans une ZCR est également passible d’une amende de 3ème classe (68€).

pollution de l'air et vignette Crit'Air

Quelles sont les voitures interdites de circulation ?

Les ZCR et les dispositifs de circulation différenciée concernent principalement Paris, mais sont progressivement étendues à d’autres grandes agglomérations, dont Grenoble et Lyon-Villeurbanne.

Les voitures disposant de la vignette Crit’Air de niveau 5 – c’est-à-dire les véhicules répondant à la norme Euro 2 et immatriculées entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000 inclus – n’ont pas le droit de rouler dans Paris du lundi au vendredi, entre 8 heures et 20 heures. C’est également le cas des voitures polluants hors catégorie, ne pouvant disposer de vignette.

L’interdiction concerne notamment la Renault Clio I, la Peugeot 205, la Renault 19, la Peugeot 106 ou encore la Citroën AX.