La circulation différenciée mise en place en Ile-de-France le 3 mars

Un pic de pollution sévit actuellement en Ile-de-France. La préfecture de Paris met en place la circulation différenciée ce mercredi 3 mars : seules les voitures de vignette 0, 1 et 2 sont autorisées à circuler.

Pollution à paris

Alerte aux particules fines ! A cause d’un pic de pollution, la préfecture de Paris a annoncé la mise en place de la circulation différenciée pour les automobilistes en Ile-de-France. Le dispositif commence à partir de ce mercredi 3 mars, et sera effectif jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Concrètement, la circulation différenciée s’applique entre 5h30 et minuit « à l’intérieur du périmètre délimité par l’A86 », explique la préfecture. Dans ce périmètre, peuvent uniquement circuler les voitures dotées d’une vignette Crit’Air de classe 0, 1 ou 2. Autre mesure pour limiter la pollution : les vitesses maximales autorisées sont réduites de 20 km/h. Certains axes routiers passent donc à 110, 90 ou 70 km/h.

Télétravail et covoiturage

Pour limiter les déplacements, la préfecture recommande d’avoir recours le plus possible au télétravail ou de privilégier le covoiturage, dans le respect des gestes barrières. La ville de Paris a annoncé dans un communiqué qu’elle mettait en place « la gratuité du stationnement résidentiel afin d’inciter les Parisiens à se déplacer autrement qu’en voiture ».

L’épisode de pollution aux particules fines actuel est lié « au chauffage à bois, au trafic routier et à un import de sable saharien », rapporte la préfecture, qui ajoute que « les conditions météorologiques ne permettent pas une dispersion efficace des polluants ». Le chauffage individuel au bois est d’ailleurs également interdit ce jour.