En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Tout savoir sur les carburants du futur

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties.

Biocarburants ou hydrogène… Depuis plusieurs années, les recherches avancent afin de diversifier les carburants moins pollueurs et d’éviter le recours à l’essence et au diesel. Petit tour d’horizon.

Les biocarburants

Les biocarburants sont des carburants produits à partir de la biomasse où des déchets verts (bois, plantes, céréales, déchets agricoles…) sont utilisés comme source d’énergie. Ils sont bien souvent utilisés en complément de carburants traditionnels, l’essence ou le diesel.

En moyenne, on estime que les biocarburants produisent en moyenne jusqu’à 50% de moins d’émissions de CO2 que les carburants d’origine fossile. C’est la raison pour laquelle la recherche continue à essayer de les développer pour limiter le réchauffement climatique.

Les biocarburants destinés aux véhicules essence

Si vous avez un véhicule essence, vous devez savoir qu’il existe plusieurs types de biocarburants existant pour ce type de voiture :

  • L’éthanol : produit bien souvent à base de betterave à sucre, de blé ou encore de maïs. On en retrouve dans le SP95 (5% maximum), SP95-E10 (10% max), SP98 (5% max) et E85 (entre 65% et 85%) ;
  • L’éthyl tertio butyl éther (ETBE) : produit à base de produits agricoles et d’isobutène. On en retrouve dans le SP95 (15% max), SP95-E10 (22% max) et SP98 (15% max).

Les biocarburants destinés aux véhicules diesel

De même, le biodiesel est un carburant vert destiné aux voitures gazole. Il est issu :

  • Des huiles de certaines plantes oléagineuses : colza, tournesol, palme ou encore soja ;
  • Des huiles végétales alimentaires usagées et récupérées : friture par exemple ;
  • Des graisses animales.
Aujourd’hui, la recherche tente de trouver des nouveaux types de biocarburants comme par exemple à base de déchets agricoles, bois, plantes ou encore algues !

L’hydrogène

L’hydrogène pur n’existe quasiment pas à l’état naturel. Il est donc bien souvent produit à base d’énergies fossiles (charbon, gaz et pétrole) mais des chercheurs veulent aujourd’hui développer sa production via l’électrolyse et les énergies renouvelables.

L’hydrogène en tant que carburant peut être utilisé sous différentes formes :

  • Via un moteur hydrogène ;
  • Via une pile à combustible qui produit de l’électricité afin d’alimenter un moteur électrique ;
  • Via un système hybride où un moteur classique est associé à un moteur électrique alimenté par une pile à combustion.

Dans le cadre des véhicules électriques, l’hydrogène permet d’améliorer l’autonomie du véhicule mais aussi de réduire le temps de charge. Selon l’Agence nationale de l’énergie, plus de 11 000 véhicules à hydrogène circulaient dans le monde à la fin 2018.

Les principaux modèles de véhicules à hydrogène

Voici une liste non-exhaustive des véhicules roulant à l’hydrogène :

  • Toyota Mirai ;
  • Mercedes GLC F-Cell;
  • Honda Clarity Fuel Cell ;
  • Hyundai Nexo.
Cet article vous a-t-il été utile ?