En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Pour se rendre au travail, les Français utilisent majoritairement la voiture

Pour aller au travail, les Français utilisent toujours leur auto en grande majorité. Les mobilités douces sont plébiscitées par les habitants des grandes villes.

Cela ne se vérifie pas forcément dans les grandes métropoles, mais à l’échelle de la France, la voiture demeure le mode de transport le plus utilisé pour les trajets domicile-travail. Selon une étude de l’Insee diffusée le 19 janvier, la voiture est largement utilisée pour ce type de déplacement, à hauteur de 74%.

Parmi les professionnels qui utilisent le plus leur auto, on trouve les artisans commerçants et les agriculteurs, suivis des ouvriers et des professions intermédiaires. Logiquement, les transports en commun, qui sont bien plus développés dans les grandes villes, ne concernent que 16% des actifs. Paris demeure une exception : 70% des actifs s’y déplacent en transports en commun.

Les mobilités douces encore minoritaires

Les mobilités douces et propres – qui sont des alternatives à la voiture – demeurent minoritaires en France. 8% des Français y auraient recours selon l’étude : 6% déclarent notamment se déplacer à pied et 2% à vélo. Des sondés sans doute attentifs à leur hygiène de vie ou à l’écologie, mais qui résident surtout à proximité de leur lieu de travail.

Sans surprise, c’est donc dans les grandes villes que la part des mobilités douces progresse le plus. Elle est par exemple de 17% à Strasbourg ou Grenoble, deux villes aux mairies écologistes connues pour leur politique pro-vélo. La crise sanitaire actuelle pourrait amplifier le phénomène et continuer à faire bouger les lignes.