Assurances : les assureurs contraints à geler leurs tarifs pour les particuliers en 2021 ?

Alors que le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a appelé les assureurs à soutenir les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie, de nombreuses voix se lèvent ces dernières semaines pour que l’effort profite également aux particuliers. Une première réponse devrait être apportée ce lundi.

senior-hausse-tarifs-assurance

Il a posé un ultimatum aux assureurs mercredi dernier, une réponse est donc attendue dans la journée. En effet, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a demandé un soutien plus prononcé aux secteurs de l’hôtellerie et de la restauration. Le message a d’ores et déjà été reçu puisque certains assureurs ont annoncé une baisse ou le gel des primes d’assurance pour 2021.

Néanmoins, depuis plusieurs semaines voire même plusieurs mois, des associations de consommateurs militent également pour un gel ou une baisse des tarifs d’assurances pour les particuliers. En effet, la plupart des compagnies d’assurance sont pointées du doigt depuis le début de la crise sanitaire pour ne pas avoir fait de gestes commerciaux pour leurs clients.

Des mesures attendues ce lundi

Pourtant, 3 assureurs mutualistes ont redistribué les bénéfices générés par leurs différents contrats (assurance auto, MRH, santé…) grâce notamment aux baisses de la sinistralité sur les routes et des soins médicaux par exemple. Reste à savoir quelle sera la réponse collective apportée aujourd’hui par les acteurs de l’assurance.

Bruno Le Maire attend en effet une réaction du secteur lundi midi, via la Fédération française de l’assurance (FFA). Les assureurs ont bien compris qu’ils devaient apporter des solutions concrètes dont probablement, a minima, un gel des primes pour les particuliers en 2021. Faute de quoi, le ministre pourrait leur demander une contribution exceptionnelle d’environ un milliard d’euros.