Bercy contredit la hausse de la taxe sur les carburants

 

Le ministère des Finances a contredit l’existence d’une hausse de la taxe sur le prix des carburants dans le budget 2017.

Hausse taxe carburant

Contrairement à ce qu’annonçait la proposition du secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies, il n’y aura pas de hausse de la taxe sur le prix des carburants inclue au budget 2017. Celui-ci souhaitait une hausse de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) de 50cts à 1€ par plein, qui concernait aussi bien le sans-plomb que le gazole. Mais le secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert a indiqué qu’il « n’y aura aucun article dans le projet de loi de finances qui prévoit une hausse de la TICPE au-delà de ce qui a déjà été voté ».

300M€ de budget à combler

Selon Alain Vidalies, une revalorisation aurait permis de combler le manque de 300M€ dans le budget du financement des infrastructures de transport de France (Afitf). « Je pense que l’assiette devrait concerner tout le monde, c’est-à-dire à la fois les poids lourds et les voitures », a-t-il indiqué.

Le secrétaire d’Etat aux Transports prône la nécessité de financer des infrastructures autres que la route dans le cadre de la transition énergétique comme la liaison Lyon-Turin, le canal Seine-Nord ou la poursuite du TGV vers Toulouse et l’Espagne. Le gouvernement avait déjà recouru à une hausse de cette taxe, de 4cts pour les poids lourds et de 2cts pour les voitures, pour compenser l’abandon de l’écotaxe.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres