En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Corse : 3e région la plus chère de France avec 581€/an

LeLynx.fr - mis à jour le

Grâce à l’étude des différents critères tarifant auprès d’un échantillon représentatif de 2 020 utilisateurs qui ont effectué une comparaison d’assurance auto sur LeLynx.fr en 2016, il est possible de décrypter les primes de la région Corse, mais également par département.

Baromètre Auto 2017 Corse

La Corse tient la troisième place sur le podium des régions les plus chères de France. Pour autant, son taux de sinistralité se situe dans la moyenne nationale : les Corses sont 79% à n’avoir déclaré aucun sinistre au cours des 3 dernières années, contre 78% en moyenne en France.

La région se démarque par d’autres critères tarifant :

  • 50% des assurés résident dans des villes de moins 3 500 habitants, contre 28,5% en moyenne en France ;
  • Des modes de stationnement peu sécurisés : 28% des assurés de l’île de beauté stationnent leur véhicule dans des parkings collectifs en plein air, contre en moyenne 20% sur l’ensemble du pays ;
  • Un parc de voitures relativement récent (9,3 années, contre en moyenne 10 ans en France) et moins onéreux (pour 36% des véhicules assurés, la valeur de la voiture se situe entre 15 000€ et 25 000€, contre 34% en moyenne en France).

Focus sur les départements de Corse :

Haute-Corse (585€/an)

La prime moyenne de la Haute-Corse est supérieure à la prime moyenne nationale. Si le taux de sinistralité est nettement inférieur au reste du pays le parc de véhicule plus puissant qu’ailleurs en France impacte la prime moyenne d’assurance auto.

  • Un taux de sinistres déclarés au cours des 3 dernières années nettement inférieur à la moyenne nationale (19,7% contre 22% en France) ;
  • Des véhicules plus puissants qu’ailleurs en France (7,1 CV contre 6,9 en moyenne dans le reste du pays) ;
  • Un parc automobile plus récent (9,3 ans contre 10 ans en moyenne en France) ;
  • Des véhicules stationnés davantage en parkings collectifs en plein air (26% contre 20% en moyenne en France).

Corse du sud (578€/an)

Bien qu’elle profite d’une prime moyenne d’assurance auto inférieure à la moyenne nationale, et à sa moitié nord, la Corse du sud affiche une sinistralité plus importante que l’ensemble de la France.

  • Un taux de sinistres déclarés au cours des 3 dernières années supérieure à la moyenne (22,5% contre 22% sur l’ensemble du pays) ;
  • Un parc de véhicules globalement plus récent qu’ailleurs (9,4 ans en moyenne contre 10 ans en France) ;
  • Une part importante de voitures stationnées en parkings collectifs en plein air (29% contre 20% en moyenne dans l’ensemble du pays.)

Méthodologie de l’étude : Résultats obtenus sur un échantillon de 2 020 primes d’assurance auto cliquées par les utilisateurs de LeLynx.fr sur la période du 01/01/16 au 30/11/16.