En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.
Entretien

Voiture d’occasion : les pièges à éviter selon Trustoo

Depuis le déconfinement, les ventes de voitures d’occasion explosent en France. L’opportunité pour Maxence Ghintran de Trustoo, site spécialisé en conseil à l’achat et inspection des voitures d’occasion, de partager à LeLynx.fr ses enseignements sur les arnaques courantes.

achat voiture occasion 

Comment expliquer le boom du marché de l’occasion en ce début d’été ?

L’énorme moteur de ces achats est la prime à la conversion. Il est certain que cela a apporté de nombreuses ventes. On remarque aussi que beaucoup de clients voulaient acheter une voiture pour éviter le métro et le RER en cette période de crise sanitaire. 

Les acheteurs ont aussi revu leur projet financier à la baisse même avec la grande braderie proposée par les constructeurs automobiles. Ils font donc attention à leur budget, mais souhaitent néanmoins un accompagnement pour sécuriser cet achat : d’où l’accélération du marché de l’occasion.

" Nos clients présents en Île-de-France et en Rhône-Alpes se sont précipités pour acheter un véhicule pour aller en vacances ou se rendre au travail sans danger. "

Quelles sont les arnaques à éviter que vous remarquez souvent ?

Il y a un très grand piège, c’est le versement d’un acompte au vendeur. Aujourd’hui, les gens versent 10 à 15% du prix de la voiture sans l’avoir vue ou en n’ayant pas remarqué ses défauts. Il y a aussi une vague de falsification de documents officiels : Cabis, pièce d’identité… C’est compliqué ensuite de remettre la main sur les 2 000€ ou 3 000€ perdus.

Voiture d’occasion : acheter pas cher, c’est possible
Lire l'article

Autre piège : la voiture accidentée et maquillée. Il faut des compétences en carrosserie pour détecter les éclats de peinture ou les nuances de teinte. En particulier quand on achète une voiture à l’étranger (Allemagne, Belgique, Italie) : la réglementation sur les compteurs kilométriques est différente. On croit acheter une auto de 100 000 km, elle en a en fait 180 000. 

Plus rarement, il y a la revente de voiture volée. On a eu l’affaire d’un spécialiste lyonnais qui devait inspecter une occasion à Lille : il est devenu méfiant à cause du prix. Quand le prix est trop bas, il y a un loup. La voiture était en effet volée. On a averti les autorités.

retroviseur cassé bris glace

 

Que faire alors ? Que vérifier lorsqu’on achète une voiture d’occasion ?

Il faut déjà vérifier toute la partie administrative, notamment la concordance des entretiens et contrôles techniques effectués. Le test routier est indispensable aussi. Je conseille à l’acheteur de demander que la voiture soit à froid. C’est la meilleure manière de se rendre compte des éventuels défauts basiques.

Vente de voiture : les arnaques à éviter
Lire l'article

Lors du test, vérifiez le fonctionnement de tous les liquides et roulez à toutes les vitesses possibles. Testez la trajectoire du véhicule. Quand on habite en montagne ou à la mer, mieux vaut regarder la corrosion des soubassements. Vérifiez que la rouille ne soit pas perforante : un châssis coûte extrêmement cher.

Pourquoi avoir fondé Trustoo, une plateforme de conseil et d’inspection des voitures d’occasion ? 

Il y a deux ans et demi, je devais acheter une voiture, mais étant étudiant j’avais un petit budget. Je n’y connaissais rien pour m’y retrouver parmi de milliers d’annonces. Un voisin, qui achetait et revendait des voitures, m’a aidé et s’est déplacé aux rendez-vous.

Location avec option d'achat

Sur la première voiture il m’a averti qu’il y avait tout à refaire sur la carrosserie soit 1 500€ de réparation sur mes 5 000€ de budget. Sur la deuxième voiture, c’était une affaire en or, on gagnait peut-être 1 000€ par rapport à la cote Argus.

Je me suis dit que ce n’était pas normal dans un pays comme la France où l’on a des gens très qualifiés de ne pas savoir reconnaître une arnaque. J’ai donc créé Trustoo pour mettre la passion au service de l’occasion. On a 5 à 10 clients par jour, ils nous remercient de les avoir accompagnés dans leur achat. 

Qu’apporte Trustoo que n’apporte pas un mandataire auto ou un concessionnaire ?

Nous ne différons pas, nous sommes complémentaires. On sert à éliminer les annonces de mandataires de mauvaise foi et garder celles de bonne foi. Nous fonctionnons avec deux offres : la prestation à l’achat, où l’on s’occupe de tout de A à Z en négociant pour vous, et l’inspection. Là, les clients repèrent une voiture sur internet et nous demandent de la vérifier pour eux.

achat-voiture

Si vous avez vu une annonce à Bordeaux mais que vous habitez Paris, cela vous évite déjà de payer tous les frais de déplacements que le voyage implique. De plus, vous confiez à un spécialiste de l’automobile le soin de repérer les pièges et voir si un achat est envisageable. L’expert fait un rapport avec photos pour le client. C’est toujours moins anxiogène que de se rendre seul à un rendez-vous déniché sur Leboncoin. 

En savoir plus sur Trustoo
Trustoo propose une inspection complète pour 199€. Il faut en général une à trois inspections pour trouver la bonne voiture d’occasion. Unique plateforme française à proposer ce type de prestation, Trustoo travaille avec des spécialistes de l’automobile (constructeurs, garages…) qui ont le statut d’auto-entrepreneurs.