Vente de voitures : — 14 % au premier semestre 2022

Alors que les vacances scolaires battent leur plein et que le week-end s’annonce particulièrement embouteillé, l’ACEA (l’Association des constructeurs européens) annonce une baisse consécutive des ventes de véhicules neufs pour le premier semestre 2022. Le secteur auto enregistre une diminution de 14 % sur cette période sur l’ensemble du vieux continent.

Acheter voiture d'occasion : nos conseils recommandations pour faire bon choix concessionnaire

 

Les constructeurs automobiles accusent un nouveau coup dur : il s’agit des plus faibles ventes de voitures neuves pour un mois de juin selon l’ACEA.

  • – 15,4 % pour l’Union européenne ;
  • – 14,2 % pour la France ;
  • – 18,1 % pour l’Allemagne ;
  • – 15 % pour l’Italie.

L’Espagne est l’un des pays européens qui s’en sort le mieux avec – 7,8 % de ventes de véhicules neufs. En tout, ce sont 886 510 nouvelles immatriculations qui ont été effectuées pour ce mois de juin.

Une tendance à la baisse depuis plusieurs mois

Pour le 11e mois consécutif, les achats de voitures neuves sont en baisse. Depuis le mois de juillet 2021, les immatriculations sont plus faibles que pour le mois de l’année précédente. Par exemple, au mois de mai 2022, 791 646 immatriculations ont été répertoriées, soit 11,2 % de moins qu’en mai 2021 (891 125).

Au premier semestre 2022, le secteur auto déplore de faibles résultats. Les ventes affichent 14 % de baisse, représentant « 4,6 millions d’unités » selon l’ACEA. Une perte sèche pour les professionnels qui enchainent, depuis quelques mois, les difficultés.

En effet, la pandémie mondiale a contraint de nombreuses usines de production à fermer pendant plusieurs mois, en particulier celles fabriquant les puces électroniques, indispensables aux nouveaux modèles. Les délais de livraison se sont alors considérablement allongés, poussant des milliers de conducteurs à se tourner vers les véhicules d’occasion.