En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Auto : la prime à la conversion séduit toujours plus de Français

La prime à la conversion connaît un succès grandissant auprès des automobilistes. En 2019, le gouvernement estime que 320 000 dossiers auront été signés, soit 70 000 de plus qu’en 2018.

Le succès de la prime à la conversion ne se dément pas. Le dispositif a en effet été bien plus sollicité que ne le pensaient les autorités. Ainsi, selon le Journal Officiel, depuis 2018, « la prime à la conversion a connu un important succès, avec plus de 250 000 dossiers éligibles déposés la première année, contre un objectif initial de 100 000 primes par an ».

Pour 2019, le gouvernement avait prévu une enveloppe de 596 millions d’euros pour la prime à la conversion. Toutefois, la demande a été telle que ce montant n’est pas suffisant. Comme le rapporte BFMTV, 70 millions d’euros supplémentaires viennent ainsi d’être débloqués.

Vers un nouveau record ?

Comme l’a communiqué le ministère de la Transition écologique à BFMTV, en 2019, 320 000 dossiers de demande de prime à la conversion devraient être signés. Cela représente 70 000 dossiers de plus qu’en 2018. Reste à savoir si la tendance se poursuivra en 2020, puisque le dispositif a été quelque peu durci cet été.

Pour rappel, la prime à la conversion est un dispositif qui permet de bénéficier d’une aide pour l’achat d’une voiture neuve ou récente contre la mise à la casse d’une voiture ancienne et polluante. Le montant accordé dépend des revenus fiscaux de référence du foyer, et peut varier de 1 000€ à 5 000€.