En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Auto : 350 000 primes à la conversion ont été accordées en 2019

La prime à la conversion bat des records : elle a été accordée à plus de 350 000 reprises en 2019. Cela ne représente plus de 100 000 dossiers de plus qu’en 2018.

Prime à la casse

Le succès de la prime à la conversion ne se dément pas. En effet, en 2019, 350 296 primes ont été accordées, selon une information communiquée par le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile). Cela ne représente pas moins de 100 000 dossiers supplémentaires par rapport à l’année 2018.

Dans la lignée de 2018, les professionnels de l’automobile ont joué un rôle important dans l’attribution du dispositif. 222 937 primes à la conversion, soit 63% du total, ont été attribuées via ce canal. « En faisant l’avance auprès des clients, ils [les professionnels] jouent un rôle majeur dans la réussite du dispositif, le taux d’éligibilité étant nettement supérieur lorsque le dossier est instruit par une entreprise », a commenté le CNPA.

Evolution des tendances

Autre information notable : depuis le 1er août dernier et la réforme de la prime à la conversion, près de 95% des véhicules acquis avec ce dispositif étaient des véhicules électriques, hybrides, rechargeables ou classés Cirt’Air1 (modèles essence inclus). En 2018, 95% des véhicules acquis avec une prime à la conversion étaient thermiques.

Le CNPA a fait part de ces doutes quant à l’évolution de cette tendance : « Cela pourrait signifier que le dispositif a été détourné, pour des raisons principalement budgétaires, de son objet initial, qui est celui d’être un dispositif avant tout à visée sociale […]. Ce dispositif n’a-t-il pas été détourné pour devenir une aide aux ménages urbains les plus aisés ? ». Reste à savoir si la tendance se poursuivra en 2020.