Le gouvernement annonce de nouvelles aides à l’achat pour relancer le secteur automobile

Bonus écologique, aide à l’achat d’hybrides rechargeables, revalorisation de la prime à la conversion… Le gouvernement a pris de nouvelles mesures – très attendues des professionnels – pour relancer le secteur automobile.

voiture neuve

Relancer le secteur automobile, particulièrement touché par la crise sanitaire : tel est l’objectif du gouvernement. C’est dans ce cadre que le président Emmanuel Macron a fait hier une série d’annonces à Etaples (Pas-de-Calais), dans une usine de l’équipementier Valeo. Toutes ont un but : inciter les Français à acheter des voitures via des aides incitatives.

Ainsi, à partir du 1er juin 2020 :

  • Le bonus écologique – qui s’applique pour l’achat de véhicules électriques ou fonctionnant à l’hydrogène – passe à 7 000€ pour les particuliers, contre 6 000€ jusque-là. Pour les professionnels, il passe de 3 000€ à 5 000€. En revanche, le montant maximal du véhicule acheté reste à 45 000€ ;
  • Les hybrides rechargeables neuves, jusque-là très peu subventionnées, bénéficieront d’une aide à l’achat de 2 000€ (dans un montant maximal de 50 000€).

Une bonne nouvelle notamment pour les groupes PSA et Renault, qui ont lancé récemment ce type de modèles.

Du nouveau pour la prime à la conversion

Autre mesure prise par le gouvernement en faveur des consommateurs : la prime à la conversion sera accessible à davantage de Français et plus attractive. Elle concernera désormais tous les Français dont les revenus sont inférieurs à 18 000€ annuels (contre 13 489€ auparavant). Le montant des aides allouées est par ailleurs revalorisé :

  • 3 000€ (contre 1 500€ jusqu’ici) pour l’achat d’une voiture thermique, qu’elle soit essence ou diesel ;
  • 5 000€ (contre 2 500€) pour l’achat d’une voiture électrique, un montant cumulable avec le bonus écologique ;
  • Entre 3 000€ et 5 000€ (contre 2 500€) pour l’achat d’une hybride rechargeable) ;
  • 3 000€ pour la transformation d’une voiture thermique en électrique (rétrofit).

A noter : les nouvelles conditions de la prime à la conversion sont valables jusqu’au 31 décembre 2020 et le dispositif est plafonné à 200 000 primes. Pour en bénéficier, il faudra donc être réactif !