En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Budget auto : selon les modèles, des dépenses en hausse jusqu’à 5%

L’Automobile Club Association a dévoilé mardi son dernier baromètre sur le budget annuel moyen des automobilistes français. Les dépenses sont une nouvelle fois en hausse en 2019, de +0,9% à +5,4%, selon les modèles.

achat auto

« Le Budget de l’Automobiliste© est une photographie annuelle des dépenses moyennes consacrées par l’automobiliste français à son véhicule l’année précédente », précise l’Automobile Club Association (ACA). Ainsi, ce budget moyen est en hausse de +0,9 à +5,4% selon les véhicules analysés, alors que l’inflation a augmenté de son côté de +1,1%.

Pour établir cette étude, l’ACA a passé au crible 4 modèles témoins : une Renault Clio (citadine essence), une Peugeot 308 (compacte diesel), une Dacia Logan (modèle low-cost) et enfin une Toyota Prius (hybride). Plusieurs données ont été ici compilées, notamment le coût d’achat, l’assurance auto, le carburant, les péages ou encore l’entretien.

Top 3 des mauvaises villes pour le budget automobile
Lire l'article

Achat moins reprise, taxes et entretien

Ainsi, pour ces 4 types de véhicules, les budgets sont tous en hausse sur l’année 2019. Dans le détail :

  • Renault Clio (sur 8 998km) : 7 029€/an soit +2,9% ;
  • Peugeot 308 (sur 15 895km) : 9 832€/an soit +3,8% ;
  • Dacia Logan (sur 8 998km) : 5 195€/an soit +5,4% ;
  • Toyota Prius (sur 15 895km) : 9 885€/an soit +0,9% ;

Logiquement, la plus grande partie de ce budget annuel (jusqu’à 48%) se concentre dans l’achat moins reprise du véhicule. Plus surprenant, le deuxième poste est le paiement des taxes (un quart du budget), contenues dans les carburants, les péages et la TVA. Enfin, sur la dernière marche du podium, on retrouve les dépenses d’entretien (13-20%) avec notamment la hausse du prix des pièces détachées (+7,7%).