En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Achat auto : les Français veulent repousser leur projet à l’été 2021

Selon le baromètre hebdomadaire réalisé par le cabinet Nova Consulting, plus de la moitié des Français veulent repousser leur achat auto de près d’un an, malgré une augmentation des visites en concession d’ici les prochaines semaines.

marche auto france

C’est une mauvaise nouvelle pour tout le secteur de l’automobile. En effet, selon le dernier baromètre du moral des Français réalisé par Nova Consulting, 51% des personnes interrogées déclarent vouloir repousser leur achat automobile à cause de la situation sanitaire actuelle et de l’incertitude sur ses conséquences économiques.

Dans le détail, l’étude révèle que ce report est estimé à 11,7 mois. 26% des sondés veulent décaler cet achat automobile de 3 à 6 mois et la même proportion l’envisage de 6 à 12 mois. Un Français sur 5 déclare vouloir reporter ce projet dans un délai de 12 à 18 mois et dans la même proportion, de 18 à 24 mois.

L’intérêt croissant des véhicules hybrides et électriques

Pour autant, Nicolas Harlé, directeur général de Nova Consulting déclare que « les concessionnaires devraient assister à un surcroît de visites en concession au début de la réouverture des showrooms mais si les intentions sont avérées et stables, le message est assez significatif : les consommateurs ont peur pour leur emploi et de l’ampleur de la crise économique ».

Au niveau des véhicules, l’étude ajoute que les Français s’intéressent davantage aux voitures hybrides (33% vs 24% début mars), hybrides rechargeables (29% vs 14% début mars) et électriques (18% vs 10% début mars). Les véhicules d’occasion pourraient notamment tirer leur épingle du jeu, puisque les trois-quarts des sondés se tourneraient vers ce segment contre 65% avant la crise.

Voiture d’occasion : acheter pas cher, c’est possible
Lire l'article