En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Boîte de vitesses : manuelle ou automatique ?

Paul Leboulanger - mis à jour le

La majorité des boîtes de vitesses sont manuelles, mais de plus en plus de véhicules sont équipés de leviers automatiques. Comment s’y retrouver pour faire le bon choix ?

Les types de boîte de vitesses

La boîte de vitesses est un élément central dans la mécanique automobile. Elle permet de coordonner les roues et le moteur, afin de déterminer l’allure du véhicule. Plusieurs types de boîte de vitesses existent :

  • La boîte manuelle ;
  • La boîte automatique ;
  • La boîte séquentielle (uniquement pour les modèles sportifs).

D’autres versions bien plus rares de boîtes de vitesses sont commercialisées, comme la transmission à variation continue (CVT), la boîte à double embrayage ou la boîte robotisée. Cette dernière fonctionne sensiblement comme la boîte manuelle.

La boîte manuelle

Fonctionnement

La boîte de vitesses manuelle est la plus répandue. Elle permet de modérer l’allure en cinq ou six vitesses, avec la marche arrière. On retrouve ces allures sur le levier, qui permet de passer les différents rapports de vitesses. Pour fonctionner, la boîte manuelle s’appuie sur l’embrayage et le débrayage. Il faut donc nécessairement une action du conducteur pour changer les vitesses.

Avantages

Pendant longtemps seule la boîte manuelle existait. Elle est plébiscitée par les conducteurs car elle présente de nombreux avantages.

Le plus connu des avantages d’avoir une boîte manuelle concerne les économies de carburant. On estime qu’en adaptant sa conduite, on peut gagner de 5 à 15% sur la consommation par rapport à une boîte de vitesses automatique.

La boîte manuelle permet surtout au conducteur de gérer tout seul ses rapports de vitesses en fonction du contexte qu’il rencontre. Au-delà de ce pouvoir qu’elle confère, la boîte manuelle est facile et moins chère à entretenir, à réparer ou à remplacer par un autre type de boîte.

Inconvénients

Malgré ces points positifs, la boîte manuelle compte plusieurs défauts qu’il convient de prendre en compte lors de son choix. Tout d’abord, elle oblige le conducteur à une vigilance constante car il devra fréquemment utiliser le levier pour modifier les rapports de vitesses si le contexte l’y oblige.

Dans le même registre, la boîte manuelle perturbe le conducteur qui n’a plus qu’une main sur le volant et la tentation de regarder sur sa droite au lieu de prêter attention à la route.

Au-delà de ces gênes, la boîte de vitesses n’est pas vue comme l’avenir de l’automobile, et risque donc de disparaître progressivement. Rappelons toutefois qu’elle est utilisée à plus de 70%, contre 15% de boîtes automatiques.

Avant de faire son choix, vous devrez bien analyser ces avantages et ces inconvénients pour savoir si la boîte manuelle correspond à vos attentes en matière de conduite. Pour cela, voici un tableau qui récapitule ses principaux aspects :

AvantagesInconvénients
Moins onéreuseConduite moins agréable
Mainmise sur les changements de rapportsForte fréquence d’utilisation
Economies de carburantsDépendance à la situation
Adaptation à la situationPerturbe la conduite
Réparations et entretien pas chers et facilesApprentissage parfois compliqué
Facilement remplaçable par une boîte automatiqueRisque de disparition de la boîte manuelle

La boîte automatique

Fonctionnement

Avec la boîte de vitesses automatique (BVA), un mécanisme change lui-même les rapports de vitesses. Le conducteur n’est donc plus seul responsable. Un véhicule avec une boîte automatique n’a donc plus de pédale d’embrayage. Le levier comporte plusieurs positions :

  • P : c’est la position Parking, qui bloque les roues du véhicule ;
  • R : c’est la marche arrière (Reverse) ;
  • N : c’est le point mort, qui ne bloque pas les roues (Neutral) ;
  • D : c’est la marche avant (Drive). Dans cette position, la voiture avance et choisit elle-même sa vitesse ;
  • 1 ou 2 : c’est la 1ère vitesse ou alors un mode réunissant les 2 premières vitesses;
  • S : c’est la position Sport, sur certains modèles sportifs.

Avantages

La boîte automatique est de plus en plus utilisée sur les nouveaux modèles, surtout hors d’Europe. Il faut dire qu’elle présente des avantages non négligeables, au premier rang desquels le confort lors de la conduite. Il n’est plus nécessaire de débrayer, embrayer, lâcher la main droite du volant… De manière globale, le mécanisme génère une fluidité des changements de vitesses.

Les derniers modèles sont de plus en plus fiables, et garantissent un prix de revente élevé (même si, de fait, ils sont plus chers à l’achat).

Inconvénients

Si la boîte automatique met autant de temps à s’imposer en France, c’est surtout parce qu’elle présente des inconvénients rédhibitoires. Premièrement, elle augmente la consommation de carburant assez considérablement, même si ce défaut est de moins en moins vrai sur les derniers modèles.

Deuxièmement, la boîte automatique est onéreuse, et sa réparation et son entretien le sont également. Sa fiabilité est remise en cause, et elle entraîne plus facilement des dommages sur les plaquettes de frein.

Pour savoir si la boîte automatique correspond à votre façon de conduire et vos habitudes, vous devez avoir à l’esprit ce tableau récapitulatif des avantages et inconvénients :

AvantagesInconvénients
Confort de conduiteConsommation de carburant importante
Fluidité des passages de vitesseUsage des plaquettes de frein
Permet d’avoir les deux mains sur le volantCoût onéreux
Suppression de la pédale d’embrayageEntretien et réparation chers et difficiles
Prix de revente du véhicule plus élevéPas remplaçable par une boîte manuelle
Fiabilité (sur les derniers modèles)Manque de fiabilité (sur la majorité des modèles)

Les autres modèles

La boîte manuelle et la boîte automatique ne sont pas les seuls modèles de boîte de vitesses. Il existe aussi la boîte séquentielle, uniquement réservée aux modèles de véhicules sportifs, ainsi que la boîte CVT et la boîte à double embrayage.

La boîte CVT

La transmission à variation continue (CVT) permet de faire tourner le moteur à son régime le plus bas en optimisant l’accélération. Ce modèle de boîte de vitesses réduit souvent la consommation. Il est souvent associé au système d’embrayage et de débrayage.

La boîte CVT empêche le conducteur de bien se rendre compte du niveau d’accélération. En effet, seul le relâchement de la pédale met fin à une accélération, ce qui fait que seul le compteur permet de se rendre compte de l’augmentation de la vitesse.

La boîte à double embrayage

La boîte à double embrayage est une boîte manuelle, qui se sert aussi des engrenages, mais qui diffère au niveau du ralliement au système d’embrayage. Une distinction est faite entre les vitesses paires et impaires, gérées par deux mécanismes distincts. L’avantage est un passage des rapports de vitesses très rapide et assez confortable.

Apprendre à conduire avec une boîte automatique

Jusque-là, l’apprentissage de la conduite était réservé aux boîtes manuelles. Mais depuis quelques années, c’est possible avec des véhicules dotés de boîtes automatiques. Si vous souhaitez opter pour cette solution, vérifiez avant de choisir votre auto-école qu’elle dispose de ce genre de véhicule dans sa flotte. Vous passerez le même examen du code de la route, cependant il sera notifié sur votre permis de conduire que vous ne pouvez pas conduire les voitures à boîtes manuelles.

Cet article vous a-t-il été utile ?