En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Quelle motorisation choisir à l’achat d’une voiture ?

Bénédicte de Lamartinie - mis à jour le

A l’achat d’une voiture, la question du carburant et de la consommation fait partie des critères décisifs. Essence, diesel, GPL, hybride, électrique… Chaque véhicule possède ses avantages et ses inconvénients. Quelques conseils pour déterminer la motorisation la plus adaptée à ses besoins.

Les voitures diesel, pour une utilisation à long terme

Les voitures diesel étaient jusqu’à peu les plus vendues en France. Malgré un prix d’achat plus élevé que celui des voitures essence, leurs avantages sont nombreux sur le long terme :

  • Une consommation moindre, 15% inférieure à celle d’une voiture essence ;
  • Des économies au quotidien grâce à un prix du carburant (le gazole) relativement bas ;
  • Une meilleure decote à la revente.

En revanche, les véhicules diesel ne sont pas intéressantes pour les petits conducteurs et les citadins. Elles ne deviennent rentables qu’à partir de 20 000 km/an environ et leur motorisation est plus adaptée aux longs déplacements.

Peu écologiques, les voitures diesel sont également plus bruyantes… et chères à assurer. Les compagnies d’assurance auto pratiquent en effet des prix de 10% à 15% supérieurs pour les voitures diesel, car elles sont plus coûteuses en termes de réparation et plus sujettes aux vols.

Les voitures essence, un prix imbattable à l’achat

Si vous avez un budget limité, acheter une voiture essence est une solution adaptée. A l’achat, vous pourrez économiser entre 1 000 et 2 500€ par rapport à une voiture diesel. Avec des révisions moins régulières, les coûts d’entretien sont aussi moins importants.

Les voitures à essence sont particulièrement adaptées aux petits trajets et aux déplacements urbains. Leur moteur, qui atteint rapidement sa température optimale, n’est pas recommandé pour les conducteurs qui effectuent de longues distances.

Avant d’acheter une voiture essence, mieux vaut tout de même avoir en tête que le coût du sans-plomb demeure un peu plus élevé et que les moteurs essence ont tendance à se fatiguer plus rapidement.

Attention également à l’écotaxe, car les voitures essence sont celles qui émettent le plus de CO². En achetant une voiture essence, vous paierez donc une taxe écologique proportionnelle au taux de CO² rejeté par votre véhicule.

Les voitures GPL, des économies à la clé

Le GPL (gaz de pétrole liquéfié) est un carburant qui n’est compatible qu’avec les moteurs fonctionnant à l’essence. Il est idéal pour les personnes qui souhaitent allier économies et écologie :

  • Le GPL est le carburant le moins polluant, car il ne libère pas de particules fines et limite les gaz à effet de serre.
  • Le GPL est le carburant le moins cher, avec des prix compris entre 0,70€ et 1€ le litre.
Astuce Malynx !

Pour encourager l’achat des voitures GPL, certaines régions et départements ont exonéré les conducteurs de ces voitures des frais de carte grise. Renseignez-vous auprès de votre préfecture pour savoir si vous pouvez bénéficier de la mesure !

Pour autant, les voitures qui roulent au GPL présentent quelques inconvénients, à commencer par les prix d’installation d’un kit de carburation et d’un réservoir spécial. Autre gros inconvénient : des pompes encore trop rares dans les stations-service françaises.

Les voitures vertes : électriques et hybrides

Les voitures électriques et hybrides sont considérées comme des véhicules verts car elles sont les plus écologiques. En effet, les voitures électriques ne rejettent pas de CO² et les hybrides n’en dégagent que très peu. Au-delà de leur propreté, ces véhicules ont des caractéristiques propres.

Les voitures électriques

Les voitures électriques sont chères à l’achat et s’adressent aux conducteurs qui disposent d’un budget initial conséquent (environ 20 000€). Mais contrairement aux idées reçues, elles peuvent s’avérer économiques à l’usage. Le coût du rechargement est de 2€ pour 100 km, contre 8,5€ en équivalent diesel. De même, l’entretien est réduit et le moteur s’use lentement, d’où peu de frais de réparation.

Ces voitures offrent par ailleurs un certain confort : elles sont quasiment silencieuses et ne nécessitent pas d’aller en station pour être rechargées, car un dispositif peut être installé chez soi.

En revanche, ces voitures ont une autonomie limitée, et ne conviennent donc pas aux conducteurs qui effectuent de longs trajets. Non seulement les bornes de recharge sont encore peu nombreuses en France, mais les temps de charge sont aussi très longs (environ 10 heures).

Les voitures hybrides

Les voitures hybrides présentent beaucoup de points communs avec les voitures électriques, notamment en termes de prix d’achat, d’usage, d’entretien, de propreté et de confort. En revanche, elles ont la particularité de posséder deux moteurs : un moteur principal à essence ou diesel et un moteur électrique secondaire, utilisé uniquement à faible vitesse.

Cette particularité permet :

  • De faire des économies en ville, lorsque la vitesse est réduite, ou dans les embouteillages, puisque la voiture ne consomme pas d’essence ou de gasoil à ce moment-là. En revanche ces véhicules ne sont pas intéressants sur de longues distances.
  • D’être 100% autonome, comme les voitures à essence ou diesel.

Quid de la boîte de vitesses ?

La boîte de vitesses est également un élément à prendre en compte lorsque vous vous posez la question de la consommation de votre véhicule. Manuelle ou automatique, chaque boîte de vitesses possède ses propres avantages et inconvénients.

Si vous cherchez à limiter votre consommation de carburant, mieux vaut opter pour une boîte de vitesses manuelles pour avoir un meilleur contrôle. En revanche du point de vue du confort, c’est la boîte de vitesses automatique qui l’emporte.

Cet article vous a-t-il été utile ?