En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Les 10 voitures les plus vendues en France en 2015


Les constructeurs automobiles français n’ont pas à rougir à l’heure du bilan : leurs ventes ont fait un bond de 10 % en 2015. Et les études montrent que 51 % des ventes de voitures neuves sont issues de productions françaises. Top 10 des voitures les plus vendues en France en 2015.

1 – La Clio IV (Renault)

Championne des championnes, la Clio IV n’est visiblement pas prête à laisser filer ce titre qu’elle conserve depuis 2013. Cette année, la Clio IV aurait dépassé les 90 000 ventes avec plus de 5,8 % de part de marché.

Clio

2 – La 208 (Peugeot)

Assez loin derrière la Clio IV, la 208 occupe tout de même la deuxième place avec près de 60 000 ventes et 4,8 % de part de marché.

208

3 – La 308 II (Peugeot)

Concurrente de la Renault Captur, la lionne réussit à obtenir la 3ème place de ce podium avec 4 % de part de marché et un peu plus de 50 000 ventes.

308

4 – La Captur (Renault)

Un modèle très apprécié qui occupe 3,7 % de part de marché.

captur

5 – La 2008 (Peugeot)

Un crossover compact et familial qui a su charmer plus de 42 000 acheteurs.

2008

6 -La C3 II (Citroën)

Une voiture polyvalente qui occupe 3 % de part de marché.

Citroën c3

7 – La Scenic III (Renault)

Le premier monospace de ce top 10 a été vendu à plus de 30 000 exemplaires.

scenic

8 – La Sandero (Dacia)

Une voiture simple et bon marché qui occupe même 2,5 % de part de marché.

sandero

9 – La C4 Picasso II (Citroën)

Le deuxième monospace de ce top a séduit près de 30 000 acheteurs.

picasso

10 – La Twingo III (Renault)

Petit, pratique et passe partout, la Twingo III est en dernière place de ce top avec tout de même 30 259 ventes : un succès.

twingo

De nouveaux designs, un savoir-faire français… les voitures dessinées en France ont visiblement un bel avenir devant elles ! Ces 10 modèles devraient se retrouver très prochainement sur le marché de l’occasion, comme le précise l’Argus.