10 voitures mythiques du cinéma

Les voitures mythiques du cinéma

Il y a des films cultes, des actrices et acteurs incontournables, des réalisateurs de génie… mais parfois, la star du grand écran est de nature automobile. De l’Aston Martin de James Bond à l’amour de Coccinelle, en passant par la Batmobile, voici un petit inventaire des grandes voitures du cinéma.

Les voitures customisées

Bruce Wayne, alias Batman, ne serait qu’un justicier de plus, sans sa mythique Batmobile. Ce modèle ultra-performant aux nombreuses options (laser, scie-circulaire, lance-roquettes, bouclier invisible…) offre à la fois solidité et conduite sportive. Uniquement disponible en noir. Toujours plus avant-gardiste, la DeLorean DMC-12, modèle unique de « Doc » dans Retour vers le futur, permet de remonter dans le temps à partir de 88 miles par heure (141,62 km/h), à l’instar de Marty McFly. Enfin, tout aussi futuriste, l’équipe de SOS Fantômes, Bill Murray en tête, s’offre la plus classe des voitures de fonction : l’Ectomobile, ambulance Cadillac 1959 blanche, entièrement rénovée pour des interventions ectoplasmiques musclées.

Les voitures élégantes

Les conquêtes automobiles de l’agent 007 sont si nombreuses qu’il serait difficile de toutes les citer. La plus marquante, par sa ligne et sa durabilité (on la voit dans pas moins de six aventures de James Bond) est l’Aston Martin DB5 grise conduite pour la première fois par Sean Connery dans Goldfinger. L’Outre-Atlantique n’est pas en reste avec sa mythique et tout aussi élégante Ford Thunderbird 1966 verte, qui termine tragiquement précipitée dans le Grand Canyon, entrainant avec elle les célèbres Thelma et Louise.

Les voitures « frenchies »

Le cinéma français a lui aussi son lot de mythes à quatre roues. Comment passer à côté de la Cadillac DeVille 1964 décapotable convoyée par Bourvil, alias Le Corniaud, de Naples à Bordeaux. Il troque sa 2CV bleue pour ce petit bijou, au sens figuré comme au propre, si l’on tient compte du diamant « Youkounkoun » caché dans le volant. Dans Un amour de Coccinelle, c’est Volkswagen qui impose le mythe avec Choupette, première héroïne Disney motorisée. Enfin, impossible de ne pas citer le Taxi le plus célèbre de France, une Peugeot 406 blanche mise sur le devant de la scène par Luc Besson.

La voiture la plus… dangereuse !

C’est à Quentin Tarantino que l’on doit notre phobie de la Chevrolet Nova, tout simplement devenue arme du crime entre les mains d’un cascadeur psychopathe dans Le Boulevard de la mort.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres