Voitures françaises : lesquelles choisir, lesquelles fuir ?

Vous comptez acheter une voiture française mais refroidi par la (mauvaise) réputation qui les précède en termes de solidité, vous vous dites qu’il serait préférable d’acheter une Allemande, bien plus sûre…

Soit. Mais pour les autres, qui n’auraient donc pas encore recouru à ce type de raisonnement, le comparateur d’assurances LeLynx.fr propose, à l’instar de ce qu’a fait l’hebdomadaire Auto Plus dans son édition du 13 août 2012, de réhabiliter quelque peu l’image de marque des voitures françaises et surtout de vous aiguiller sur les bonnes affaires et au contraire celles à éviter.

Les voitures françaises à éviter

Par honnêteté intellectuelle, il convient de rappeler que les automobiles françaises, à l’exception notable des Citroën, ont longtemps été déconsidérées à cause de leur manque de solidité. Souvent comparées et pas forcément à raison d’ailleurs aux voitures allemandes, lesquelles sont généralement encensées niveau solidité, les constructeurs auto français n’ont pas eu d’autres choix que celui d’essayer de revoir leurs modèles.

Depuis 2005 donc, les voitures françaises se sont améliorées mais est-ce bien suffisant pour redorer l’image de tout un savoir-faire?

Non, car aujourd’hui encore et malgré l’effort des constructeurs, il y a toujours des brebis galeuses, et notamment:

  • La Citroën C4 Picasso (depuis 2006) aurait pour principaux symptômes des «suspensions qui s’affaissent, [des] sièges avant se dégradant à vue d’œil, [des] boîtes à gants qui se déforment»
  • La Peugeot 207 (depuis 2006)connaîtrait une défaillance du calculateur et parfois, des avaries de direction;
  • La Renault Clio 3 (depuis 2005) a une «pompe qui se grippe et génère de la limaille, qui passe dans le circuit».

Les voitures françaises qu’on peut acheter les yeux fermés

Il y a, on s’en réjouit, des modèles d’automobiles françaises absolument dignes de confiance. Ainsi, vous pouvez allégrement vous tourner vers:

  • La Citroën C3 (depuis 2009);
  • La C3 Picasso(depuis 2009) ;
  • La DS3 (depuis 2009);
  • La C5 (depuis 2008);
  • La Peugeot 5008 (depuis 2010);
  • La Renault Mégane 3 (depuis 2008);
  • La Renault Scénic 3 (depuis 2009);
  • La Renault Laguna 3 (depuis 2007).

Les voitures françaises qu’on peut acheter à la rigueur

Au milieu des très mauvaises et des très sûres, il y a bien évidemment les voitures françaises qui rencontrent des petits problèmes sans pour autant qu’elles soient à fuir absolument. Parmi celles-ci, il y a:

  • La Citroën C1 et la Peugeot 107 (depuis 2005): petite faiblesse de l’embrayage;
  • La Peugeot 308 (depuis 2007): embrayage toujours;
  • La Peugeot 3008 (depuis 2009): problème de pompe à huile;
  • La Renault Twingo 2 (depuis 2007): durée de vie limitée de l’alternateur et du démarreur.

Vous êtes propriétaire d’un de ces véhicules? N’oubliez pas de l’assurer! Sur LeLynx.fr, comparateur assurance auto gratuit, recevez gratuitement plusieurs devis assurance et choisissez un bon contrat!

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres