Les voitures dans les déclarations de patrimoine

Après le scandale de l’affaire Cahuzac et la volonté de «moraliser la vie politique» qu’elle a entraînée, le gouvernement a annoncé vouloir jouer la carte de la transparence en déclarant publiquement les patrimoines de ses ministres. Il nous est ainsi donné de savoir (entre autres) quelles voitures possèdent ceux qui nous dirigent. Ces personnages roulent-ils en Lamborghini, à l’heure de l’austérité? Pas du tout.

Nos ministres roulent français… en général

Première constatation qui s’impose: nos ministres (sans compter les ministres délégués) roulent français. Et ne cherchez pas les modèles les plus chers, on parle ici de Peugeot 407 (modèle que possèdent par exemple Vincent Peillon (éducation Nationale) ou Marisol Touraine (Santé)) ou de Renault Clio (comme Michel Sapin (Emploi) ou Stéphane le Foll (Agriculture))… On trouve également des Twingo (Cécile Duflot (égalité des Territoires) et Geneviève Floraso (Enseignement Supérieur)) et quelques autres modèles Peugeot, Renault et Citroën.

En cherchant bien, on remarque vite que certains font quand même des infidélités à l’industrie automobile nationale. C’est par exemple le cas de Christiane Taubira, propriétaire d’une Hyundai (coréenne). On lui pardonnera entièrement car après tout, elle a tout de même acheté un vélo Peugeot d’une valeur de 400 euros. N’oublions pas le camping-car Combi Volkswagen d’Ayrault acheté en 1988 et les voitures Lancia et Suzuki que Jean-Yves le Drian (Défense) partage avec sa femme.

Plusieurs ministres ne déclarent rien, cependant. C’est le cas de Laurent Fabius, de Pierre Moscovici ou de Manuel Valls. Pourquoi s’encombrer d’une automobile et lui payer une assurance pour véhicule qui ne roule pas quand on a une voiture de fonction (avec chauffeur)?

Question deux-roues, on peut dire que nous n’avons pas un gouvernement de bikers. Seuls Stéphane le Foll (à l’Agriculture) et Najat Vallaud-Belkacem (Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement) en possèdent un, à savoir respectivement une BMW 650 GS et un scooter Piaggio d’occasion. Tant pis pour les constructeurs français.

Et notre Président, dans tout ça, demanderez-vous? Il n’a tout simplement pas publié sa déclaration de patrimoine puisqu’il l’avait déjà publiée le 11 mai 2012 au journal officiel et que celle-ci n’aurait pas changée… et à l’époque, il ne déclarait aucun véhicule.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres