Voiture Frankenstein : le meilleur du pire réuni

Frankenstein-Car

Tremblez pauvres automobilistes ! En ce 31 octobre, la compagnie d’assurance auto britannique Warranty Direct présente son monstre d’Halloween, une voiture tout aussi terrifiante que fictive réunissant le pire des pièces auto.

Frankenstein-Car

Photo : telegraph.co.uk

Son moteur vous lâche au beau milieu d’une inquiétante route de forêt, ses essuie-glaces s’actionnent sans raison et sa boîte de vitesses se bloque alors que vous roulez à vive allure. Cette voiture de l’horreur, c’est the Horrific 40RR0R, un modèle sorti tout droit de l’imagination de la société anglaise Warranty Direct.

A l’approche d’Halloween, la compagnie d’assurance auto n’a pas résisté à l’envie de créer son propre Frankenstein, une voiture composée de pièces épinglées pour être particulièrement défectueuses. Associant le coût moyen des réparations, la fréquence des incidents, l’âge et le kilométrage, une étude sur la fiabilité des modèles de grands constructeurs a pu mettre en avant un certain nombre de véhicules devenus de véritables cauchemars pour leurs utilisateurs.

Les constructeurs haut de gamme, pas toujours fiables

Le prix de l’entretien et le manque de fiabilité sont les composants clés de the Horrific 40RR0R. Dans ses entrailles, on retrouve un moteur V10 de BMW M5, des suspensions d’Audi RS6, une boîte de vitesses de Jeep Grand Cherokee, un système électrique de Mercedes Classe R, un système de freins de Fiat Multipla, une climatisation de Seat Alhambra et un système de direction de Chrysler 300C. Au total, le coût des réparations pour une telle bête s’élèverait à 700€ par mois !

Plus concrètement, l’étude de Warranty Direct révèle que chaque année deux cinquièmes des Audi RS6 ont des problèmes d’essieu et de suspensions, qu’un quart des propriétaires de BMW M5 doivent rendre visite à leur concessionnaire pour un problème de moteur et que 3 Mercedes Classe R sur 10 ont des défaillances de système électrique.

Soulignons que la majorité des constructeurs haut de gamme signalés par l’assureur britannique sont pourtant réputés pour leur sécurité et leur sportivité. Rien qu’en 2014, à titre d’exemple, BMW a rappelé 1,6 million de son modèle Série 3 pour un problème d’airbags et 785 unités de la luxueuse Porsche 911 GT3 ont été signalées pour leur moteur défectueux et des cas d’incendies.

The Horrific 40RR0R n’est qu’un mauvais rêve, mais le constat est lui bien réel: se tourner vers des véhicules aux prix plus élevés n’est pas toujours un gage de qualité !

Source: telegraph.co.uk

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres