Après le Velib’, place à l’Autolib’

En Octobre 2008, la Mairie de Paris lançait son projet AutoLib’. Après le succès du Vélib’, Paris souhaite à nouveau relever le challenge d’un Paris qui se déplace autrement. Projet prévu pour l’automne 2011.

Liberté, tel est le mot d’ordre

A l’origine de cette initiative, deux objectifs : contribuer à la mobilité de tous et favoriser l’utilisation de transports respectueux de l’environnement. Autolib’ souhaite ainsi répondre aux exigences actuelles de par sa flexibilité.

Paris prévoit de mettre à disposition 2000 véhicules électriques pour tenter de s’aligner sur le succès du Velib’. Autolib’ devrait permettre aux franciliens d’emprunter un véhicule à tout moment du jour ou de la nuit, sans réservation et sans contrainte de devoir le déposer à l’endroit de départ.

Un projet qui prend un peu de retard

Le projet initialement prévu pour fin 2010 aurait pris un peu de retard. Le syndicat mixte Autolib’ annonçait il y a quelques semaines avoir reçu 5 candidatures potentielles suite à l’appel d’offre lancée en décembre 2009. Une remise complète du projet est attendue pour juin 2010 pour un lancement officiel prévu pour l’automne 2011.

A surveiller de très près par les amateurs de projets innovants et désireux de se mettre au vert.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres