Transformer une Smart en voiturette, c’est possible !

Fait divers qui nous vient tout droit de la rédaction du Parisien.fr, un automobiliste retraité de 65 ans a été interpellé par des gendarmes à Bordeaux pour vitesse excessive, au volant d’une Smart «déguisée» en voiturette. Explications…

La Smart grimée en auto sans permis double les motards

Tout aurait vraisemblablement pu très bien se passer samedi 27 octobre pour cet automobiliste s’il n’avait pas dépassé les motards de la gendarmerie de Langon (Gironde).

En effet, comme beaucoup le savent, la vitesse maximale d’une voiture sans permis, laquelle se conduit comme son nom l’indique sans permis, est de 45km/h. Il est dès lors très difficile de dépasser un autre véhicule à cette vitesse ou de commettre un excès de vitesse par exemple.

C’est précisément la réflexion faite par les gendarmes qui, formés, ont su reconnaître de loin le quadricycle léger à moteur. Mais, alors qu’ils s’approchaient du véhicule en question, ils ont pu l’inspecter plus en détails, nous explique LeParisien, et se rendre compte que «le retraité avait ainsi retiré tous les signes distinctifs en enlevant le logo de la marque sur le capot et cachant celui figurant sur le volant avec un ruban adhésif. Il a également effacé le numéro du moteur et remplacé les plaques minéralogiques d’origine par celles… de la voiturette qu’il possédait par ailleurs.»

Et en véritable orfèvre, le conducteur ne s’est pas arrêté là, il a aussi pris le soin de repeindre «sa petite citadine compacte à deux places en noir afin de réduire le gabarit par effet d’optique».

Le bilan pour l’automobiliste en question est finalement lourd puisque privé de son permis en 2008 à la suite de plusieurs infractions routières, il est inquiété pour conduite sans permis, défaut d’assurance et usage de fausses plaques d’immatriculation.

Sa Smart a été confisquée.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres