En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Top 10 des conducteurs les plus insupportables


Nous avons tous nos petites manies sur la route qui peuvent agacer les autres conducteurs, mais certains automobilistes sont les champions toutes catégories de l’irritation. Grève du clignotant, vitesse d’escargot et queues de poisson au programme de ce top 10 des pires attitudes au volant.

10. Celui qui envoie des sms

sms au volantL’usage du téléphone au volant est puni d’une amende de 135 € et d’un retrait de 3 points au permis de conduire, mais le pilote addict à son smartphone n’en a cure : il tapote sur son mini-clavier et ne regarde la chaussée qu’entre deux textos.

mauvais comportement sur la route

Seuls 51 % des conducteurs estiment que le téléphone constitue un véritable danger au volant, bien que ce dernier soit responsable d’1 accident corporel sur 10 en France.

9. Celui qui ne met jamais son clignotant

clignotant oubliéLe clignotant est le principal moyen pour les conducteurs de communiquer entre eux et de s’avertir des changements de directions. L’automobiliste qui ne l’utilise jamais préfère rester muet sur la route et s’assure de tourner brusquement pour créer la confusion sur la route. Ce profil est particulièrement dangereux dans les ronds-points.

mauvais comportement sur la route50 % des Français déclarent ne pas mettre leur clignotant pour tourner ou doubler en ville. 

8. Celui qui freine juste avant les radars

Freiner avant les radarsCet automobiliste est pressé, mais pas au point de tenter le diable. Il freine donc brutalement quelques centaines de mètres seulement avant les radars, histoire d’être sûr de ne pas apparaître sur la photo.

mauvais comportement sur la routeBien que les radars aient prouvé leur efficacité (66 % de morts en moins à proximité après leur installation en moyenne), les chauffards flashés ont déboursé à hauteur de 708 millions d’euros d’amendes en 2013.

7. Celui qui fait des embardées géantes pour laisser passer les motards

laisser passer les motardsIl y a « être civil » et « être dangereux à force d’être trop civil ». Le conducteur qui se décale à moitié sur la file d’à côté pour laisser passer les motards appartient à la deuxième catégorie. Par excès de zèle, il gêne la circulation et risque de couper la route à un véhicule en train de dépasser.

mauvais comportement sur la routeDans 53 % des accidents impliquant un motard et un autre usager de la route, l’autre conducteur n’avait pas vu le motard.

6. Celui qui double sauvagement

queue de poissonCe conducteur est si pressé qu’il s’autorise à doubler par la droite ou en franchissant une ligne blanche (sans clignotant, évidemment), ce qui est interdit par la Code de la Route et puni d’une amende de 135 €, d’un retrait de 3 points et même potentiellement d’une suspension de permis de 3 ans.

mauvais comportement sur la routeDans 30 % des cas, l’accident de dépassement en agglomération se traduit par une perte de contrôle du véhicule et un choc contre un obstacle fixe. 

Le coût de l’insécurité routière (perturbations du trafic, interventions des secours, réparations, soins, assurances…) a été évalué à 22 milliards d’euros en 2012.

5. Celui qui roule sur la bande d’arrêt d’urgence pendant les bouchons

bande d'arrêt d'urgenceMalgré le risque de mettre en danger un conducteur en panne ou de bloquer le passage d’un véhicule d’intérêt général qui se rend à une intervention d’urgence, le conducteur qui circule sur la bande d’arrêt d’urgence pendant les bouchons affiche souvent un sourire satisfait.

mauvais comportement sur la routeEn 2014, le personnel autoroutier qui travaille sur les bandes d’arrêt d’urgence a été victime d’un accident tous les 4 jours en moyenne.

4. Celui qui se croit dans « Fast & Furious »

rouler trop viteCe conducteur est tellement sûr de lui qu’il ignore complètement les limitations de vitesse et se prend pour un pilote de rallye. Il passe en trombe sur la file de gauche ou pire, il zigzage parmi les voitures à toute vitesse.

mauvais comportement sur la routeLes excès de vitesse constituent la 2e cause de mortalité sur les routes et près d’1 accident mortel sur 5 est dû au non-respect des limitations. 

3. Celui qui roule à 50 km/h sur l’autoroute

renaultAlors lui, c’est l’inverse : par prudence ou par manque de confiance, il a confondu l’accélérateur avec le frein et circule si lentement qu’il met les autres en danger. L’automobiliste « tortue » est d’autant plus à fuir sur les grands axes routiers.

mauvais comportement sur la routeLa vitesse minimale sur la voie de gauche est définie à 80 km/h sur les autoroutes, mais bien que l’infraction soit prévue dans le Code de la Route, recevoir une amende pour « vitesse trop réduite » est absolument rarissime en France.

2. Celui qui colle la voiture de devant

Distances de sécuritéLa loi précise que l’intervalle de sécurité entre deux véhicules en marche doit être d’au moins 2 secondes, mais le conducteur « colleur » préfère laisser 2 cm entre son capot et celui de la voiture qui le précède. En cas de coup de frein surprise, il ne manquera pas de lui emboutir le pare-chocs arrière.

mauvais comportement sur la routeMoins de 50 % des véhicules respectent les distances de sécurité en France. Les collisions par l’arrière occasionnent 6 % des tués de la route et 16,4 % des blessés.

1. Celui qui rate son créneau 12 fois d’affilée

rater son créneauCe conducteur pas très doué bloque la rue 20 minutes à chaque fois qu’il tente un créneau. Il refuse d’abandonner la place libre qu’il a fini par dénicher, même lorsqu’elle est clairement trop petite pour accueillir sa voiture.

mauvais comportement sur la routeQuand on sait que rater un créneau est une erreur éliminatoire à l’épreuve du permis de conduire, on se demande si certains conducteurs ne sont pas victimes d’amnésie ?