Taux d’alcoolémie : des différences de tolérance dues à l’organisme

N’avez-vous jamais remarqué que pour la même quantité d’alcool ingurgitée exactement, vous ne réagissiez pas de la même manière que votre pote? Et pour cause, la tolérance face à l’alcool varie fortement en fonction de l’âge, du poids ou encore du sexe.

Ce constat, utile pour savoir quelle (vraie) limite vous devez respecter avant de prendre le volant de votre véhicule, a fait l’objet d’un test réalisé par la rédaction d’Auto Plus dans son édition du lundi 23 décembre 2013, paru sous le titre «Pourquoi n’est-on pas tous égaux face à l’alcool?». Voici ce qui en découle.

Tolérance maximale pour l’homme musclé et sportif

Pour passer le test, 12 candidats des deux sexes répartis comme suit, ont été sélectionnés:

Les hommes:

  • Nicolas: 24 ans, 1,74m, 85 kg, sportif occasionnel;
  • Alan: 32 ans, 1,79m, 75 kg, pas sportif mais très actif;
  • Thomas: 34 ans, 1,90m, 100 kg, sportif occasionnel;
  • Cédric: 43 ans, 1,86m, 95 kg, aucune activité sportive;
  • Jean-Luc: 45 ans, 1,85m, 67 kg, pratique régulière du sport;
  • Henri: 61 ans, 1,72m, 80 kg, sportif occasionnel.

Les femmes:

  • Gwenaëlle: 27 ans, 1,60m, 52 kg, pas sportive mais très dynamique;
  • Clotilde: 34 ans, 1,68m, 57 kg, jeune maman pas sportive;
  • Laurence: 39 ans, 1,75m, 107 kg, pratique régulière du sport;
  • Nathalie: 43 ans, 1,61m, 48 kg, pas sportive mais très active;
  • Sophie: 47 ans, 1,63m, 57 kg, pratique régulière du sport;
  • Martine: 60 ans, 1,60m, 71 kg, pratique régulière du sport.

Les participants ont ainsi été invités à boire 3 verres en deux heures: une coupe de champagne à 19 heures alors qu’ils étaient à jeun, un verre de vin rouge à 20 heures en grignotant des petits fours et, un deuxième verre de rouge à 21 heures en mangeant des pizzas.

Chacun s’est soumis à 6 mesures d’alcoolémie au total: une mesure 30 minutes après chaque verre relevée par un éthylotest électronique puis par un éthylomètre.

Pour rappel, en France, le maximum légal autorisé pour prendre le volant est de 0.5 g d’alcool par litre de sang, soit 0.25mg d’alcool par litre d’air expiré, en gros 2-3 verres max tous alcools confondus

Les résultats parlent d’eux-mêmes, regardez plutôt le tableau de l’alcoolémie mesurée chez les 12 participants dont Auto Plus fait état:

Alcoolémie mesurée (en mg par litre d’air expiré)*

Après le 1er verre

Après le 2e verre

Après le 3e verre

Nicolas

0.03

0.12

0.14

Alan

0.05

0.18

0.16

Thomas

0.04

0.10

0.08

Cédric

0.00

0.05

0.04

Jean-Luc

0.05

0.13

0.13

Henri

0.07

0.14

0.16

Gwenaëlle

0.08

0.17

0.23

Clotilde

0.09

0.22

0.26

Laurence

0.00

0.00

0.08

Nathalie

0.11

0.24

0.25

Sophie

0.05

0.11

0.20

Martine

0.05

0.10

0.18

*En gras, on trouve les taux d’alcoolémie les plus proches du maximum légal.

Comme vous pouvez le constater, le poids et l’activité physique sont des critères déterminants dans le calcul de l’alcoolémie d’une personne, tout comme le fait d’attendre quelques heures avant de re-consommer de l’alcool.

La sécurité routière nous informe que « le taux d’alcool maximal est atteint:

  • ½ heure après absorption à jeun
  • 1 heure après absorption au cours d’un repas.

L’alcoolémie baisse en moyenne de 0,10 g à 0,15 g d’alcool par litre de sang en 1 heure. Café salé, cuillerée d’huile… : aucun « truc » ne permet d’éliminer l’alcool plus rapidement.»

Enfin et encore pour rappel, niveau sanctions, l’alcoolémie supérieure à 0.25mg/l d’air expiré est punie d’une amende de 135 € et du retrait de 6 points.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres