La suppression des panneaux de radars fixes commence

A l’issue du Comité interministériel de sécurité routière qui s’est tenu à Matignon le 11 mai dernier, il a entre autres été décidé que les panneaux indiquant la présence de radars fixes allaient tout bonnement être supprimés.

C’est dans ces conditions que le département du Doubs s’est imposé comme le précurseur de cette suppression des panneaux de radars fixes.

Suppression des panneaux radars: entre vitesse et précipitation?

Annoncée mercredi 11 mai, la décision de supprimer les panneaux d’indication des radars fixes a d’emblée été mise en application par le préfet du Doubs qui s’est empressé de faire retirer le panneau indiquant le radar fixe de la rue de Dole, à Besançon.

Les panneaux indiquant les 15 autres radars dans le département seront eux aussi ôtés sous peu de temps. Le choix de supprimer en premier lieu le panneau indiquant le radar de la rue de Dole tient au fait que celui-ci a flashé 12727automobilistes en 2010.

Bien que 65% des automobilistes s’opposent fermement à la suppression des panneaux indiquant les radars, l’ensemble de ces panneaux en France devrait être retirés dans les semaines qui viennent.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres