Sondage : 60 % des conducteurs ne changeront pas leurs habitudes à cause des nouveaux radars

radars-autonomes-travaux

D’ici à 2016, plus de 150 radars autonomes de chantier seront mis en place au bord des routes pour renforcer la sécurité des ouvriers travaillant dans ces zones. Une mesure qui ne devrait néanmoins pas modifier les habitudes au volant de 60 % des sondés.

Alors que de nouveaux radars automatiques contrôlent, depuis cet été, les dépassements de vitesse dans les zones de travaux, 60 % des abonnés à la newsletter de LeLynx.fr affirment ne pas remettre en question leur façon de conduire. Principal argument : le sentiment d’être sans cesse pris à partie pour « renflouer les caisses de l’Etat », sans pour autant « faire baisser la mortalité sur les routes ».

Sondage exclusif LeLynx.fr – réalisé auprès de 317 abonnés à la newsletter (septembre 2015).

Sondage radars travaux

A choisir, cette majorité apprécierait voir les actions de la Sécurité routière se concentrer sur les « incivilités impunies », le « code de la route non respecté », mais surtout, les « conducteurs sans permis » et ceux « sans assurance ». Une revendication qui pourrait bientôt se concrétiser avec l’aménagement de radars capables de détecter les automobilistes non assurés. Le projet, actuellement en discussion, sera tranché d’ici la fin de l’année.

La sécurité des ouvriers routiers reste néanmoins une préoccupation importante. « Je m’efforce de respecter les limitations de vitesse, plus particulièrement lorsque de braves gens travaillent à améliorer le réseau routier pour notre confort et notre sécurité à tous » commente un sondé. Pour maîtriser leur conduite, les automobilistes font ainsi principalement confiance au « régulateur de vitesse » qui équipent leur véhicule et « lèvent le pied » à l’approche de zones dangereuses.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres