Sécurité routière : vers une interdiction des kits mains libres au volant ?

On vous l’annonçait début octobre, la mission d’information parlementaire sur les causes des accidents de la route avait formulé plusieurs propositions générales pour renforcer la sécurité routière.

Aujourd’hui, ces propositions prennent une forme plus concrète, notamment au niveau de la proposition de loi sur l’usage du téléphone au volant.

Du durcissement de la sanction pour téléphone au volant à l’interdiction du kit mains-libres

La mission propose ainsi que la sanction pour usage du téléphone au volant, c’est-à-dire lorsque l’on tient l’appareil en main n’en gardant plus qu’une seule sur le volant, passe à 3 points de permis retirés.

Pour rappel,actuellement l’usage du téléphone au volant est puni d’un retrait de 2 points sur le permis et d’une amende de 35 euros.

En ce qui concerne le kit mains-libres, les travaux de la mission vont tout bonnement dans le sens de son interdiction pure et dure, avec une tolérance pour «les équipements totalement intégrés au véhicule et fonctionnant à commande vocale».

Enfin, les missionnaires comptent sur les constructeurs automobiles pour qu’ils créent des systèmes permettant de réduire la durée de conversation à quelques minutes.

Source: Reuters

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres