Sécurité routière : les femmes pas si inoffensives que ça…

Une enquête d’AXA Prévention sur les comportements au volant a été réalisée afin de mieux comprendre les différences entre les conducteurs et les conductrices sur la route. L’enquête confirme que les femmes provoquent moins d’accidents que les hommes mais elles ont tout de même certaines choses à se reprocher…

Plus concernées par les limites de vitesse, l’alcool et la fatigue

Une chose parait sure au vue de l’enquête(réalisée par téléphone du 21 janvier au 2 février 2013 auprès d’un échantillon national représentatif de 1 065 personnes): les femmes sont plus sensibles aux risques liés à l’alcool, à la fatigue ainsi qu’à la vitesse sur la route.

  • L’alcool au volant: le fait de «conduire après avoir bu deux verres d’alcool» est considéré dangereux par près de 80% des femmes auditionnées (contre 74% des hommes). D’ailleurs, seulement 18% des conductrices admettent prendre le volant après 2 verres d’alcool. Du coté des hommes, 34% avouent prendre ce risque, soit près de 2 fois plus…
  • La vitesse: il parait que les hommes apprécient particulièrement d’appuyer sur le champignon quand ils sont au volant. Eh bien, l’enquête ne contredit pas cette légende puisque 42% des conductrices roulent à 65 km/h en ville, contre 49% pour les hommes. Chez les jeunes conductrices (25-35 ans) l’écart est quasiment identique: elles sont 58% à dépasser les 65 km/h contre presque autant d’hommes de la même catégorie d’âge (60%). La différence est notable cependant dans la catégorie des 50 à 64 ans puisque seules 29% d’entre elles roulent trop vite
  • La fatigue: les femmes sont 43% à conduire quand elles se sentent fatiguées contre 51% des hommes. Concernant les longues distances de 4 à 5 heures de route d’affilée, elles ne sont plus que 27% à poursuivre leur trajet. Les hommes eux sont 42% à reconnaitre continuer leur chemin malgré la fatigue. Sur les trajets de nuits, les femmes semblent plus réticentes puisque seules 49% prennent le volant contre 64% des hommes.

Moins pour les SMS…

Selon le sondage, les femmes sont beaucoup moins conscientes du danger du téléphone au volant. Environ 21% d’entre elles s’adonnent à cette pratique contre 15% pour les hommes.

Mais ce n’est pas tout: elles sont moins nombreuses à percevoir le danger du changement de voies. 76% des femmes n’y voient rien de dangereux. Les hommes eux, pensent à 82% qu’il s’agit d’une pratique périlleuse.

Et pour finir: le respect du feu orange. Là encore les conductrices ont tendance à moins le respecter que les hommes (77% des femmes contre 75% des hommes).

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres