Sécurité routière : Apple supprime ses applications antiradars

Preuve s’il en fallait que les mesures de sécurité routière ne se limitent pas à l’Hexagone. Aux États-Unis, le Sénat n’a pas tardé à imposer que soient retirées du marché les applications antiradars. C’est ce qu’a fait Apple en retirant de son AppStore les applications en question.

Après Coyote et Wikango, c’est au tour d’Apple

En France, les applications antiradars d’Apple sont encore disponibles mais, pour combien de temps?

Alors que les principaux acteurs du marché d’antiradars, Coyote, Wikango et Inforad appelaient leurs utilisateurs à une mobilisation de grande ampleur en mai pour contester l’interdiction des avertisseurs de radars, ces quelques 4 millions d’utilisateurs sont les grands perdants de cette histoire.

En effet, selon le site Motomag, les utilisateurs de Coyote, Wikango ou encore Inforad, s’étaient, par désespoir de cause, tournés vers les applications d’Apple.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres