Roulera-t-on bientôt à 120 km/h sur l’autoroute ?

Comme vous le savez sans doute, le Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR) est un organisme chargé d’apporter des propositions afin d’améliorer la sécurité routière dans notre pays. Entre autres idées, le Conseil suggère de réduire de dix kilomètres par heure les limitations de vitesse. Cette réduction s’appliquerait aux autoroutes, mais pourrait également être étendue aux voies rapides, aux routes de campagne et à la ville.

Pourquoi réduire la vitesse sur les routes?

Selon le CNSR, l’objectif serait double. D’une part, on réduirait le nombre de morts sur la route et d’autre part, on améliorerait la qualité de l’air.

L’objectif du gouvernement est de passer sous la barre des 2 000 morts sur la route d’ici 2020, alors qu’en 2012, 3 645 personnes y ont perdu la vie. Selon le CNSR, réduire les limites de vitesse d’un kilomètre par heure, c’est baisser de 4% le nombre de morts sur la route. Donc si cette statistique est juste, pour une réduction de 10km/h, on atteindrait le résultat de 40% de tués en moins!

Quant à l’objectif écologique, il se justifie par le fait qu’une voiture qui roule moins vite baisse sa consommation de carburant et donc logiquement émet moins. Réduire la vitesse permettrait donc de diminuer la pollution atmosphérique.

Une réforme encore peu probable

Bien que la proposition puisse séduire, quelques petits problèmes qui empêcheront probablement cette réforme de passer en l’état demeurent, comme l’expose la rédaction d’AutoPlus dans son numéro du 22 avril 2013.

Premièrement, le magazine fait remarquer que réduire la vitesse à 120km/h sur autoroute serait inefficace. De tous les morts sur la route en 2012, seulement 143 ont perdu la vie sur l’autoroute. De plus, la vitesse est rarement la cause de ces accidents, puisqu’en général, c’est la somnolence ou l’alcool qui sont à l’origine de ces tragédies.

Deuxièmement, baisser les limites de vitesse de façon systématique sur tout le territoire implique de changer de nombreux panneaux de signalisation. D’après AutoPlus, on en compterait 500000 qui limitent la vitesse. Combien parmi ceux-ci devraient donc être remplacéspar des neufs?

Peu efficace et coûteuse, cette réforme n’est donc pas encore acquise.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres