Réveillon 2011 : Lorsque le ministère de l’Intérieur refuse de communiquer le nombre de voitures brûlées

On le devine comme chaque année, la soirée du 31 décembre 2010 a du connaître son lot de voitures brûlées. Seule différence cette fois: on le devine mais on ne le sait pas!

En effet, le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a refusé de publier le bilan des voitures brûlées, au motif qu’une telle communication encouragerait la compétition et du coup, le besoin de brûler plus de voitures le 31 décembre 2012.

Au 31 décembre 2009, les chiffres officiels étaient de 1137 voitures incendiées en France

Le ministère affirme que le bilan des voitures brûlées était moins élevé cette année qu’au 31 décembre 2009, durant lequel 1137 voitures avaient été incendiées selon le même ministère.

Toutefois, ce bilan s’était révélé bien supérieur après consultation des chiffres de chaque préfecture. A quelle vraie nécessité répond donc ce silence sur les chiffres des voitures brûlées?

S’il n’y a pas eu plus de véhicules incendiés cette année que l’année dernière alors même que les chiffres de 2009 avaient été non seulement divulgués, mais en plus revus à la hausse, comment pourrait-on admettre que l’argument du ministre est valable?

Reste à savoir si les assurances automobiles communiqueront les vrais chiffres….

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres