Vous avez aimé les radars mobiles-mobiles, vous allez adorer les RMNG 2e version !

En France, on n’a toujours pas de pétrole mais on a de plus en plus de radars. En mars 2013, 46 véhicules banalisés équipés de radars (les radars mobiles-mobiles) avaient déjà suffi à semer la terreur chez les usagers de la route. Dès lundi 20 octobre, 20 voitures supplémentaires munies d’une nouvelle technologie seront lancées. Ces nouveaux radars embarqués pourront flasher dans les deux sensde circulation, le tout en roulant, une première !

Explications…

Un nouveau système de contrôle: le «contrôle en approche»

Avant, on avait les radars mobiles de nouvelle génération (RMNG), qu’on a appelé par commodité radars mobiles-mobiles, comme ceux embarqués dans les 46 Renault Mégane (lancés en mars 2013). Ceux-ci pouvaient procéder à deux types de contrôle:

  • En stationnement: le véhicule de police est positionné sur le bord de la route et peut photographier les véhicules en infraction, dans les deux sens de circulation.
  • Le dépassement par la gauche: le véhicule des forces de l’ordre peut photographier (sans flash) le véhicule en excès de vitesse qui le dépasse par la gauche.

Dès lundi prochain, les RMNG 2e version ou radars mobiles-mobiles-mobiles s’installeront dans 20 véhicules (13 Renault Mégane et 7 Peugeot 208) pour procéder à un troisième type de contrôle: le contrôle en approche, capable de photographier (toujours sans flash) les véhicules dans les deux sens. Tous les véhicules qui les dépassent par la gauche et qui arrivent en face pourront être photographiés. Le radar embarquéest invisible pour les conducteurs puisqu’il est situé sous la plaque d’immatriculation.

Aussi, ces dispositifs ne peuvent être utilisés que sur les axes secondaires comme les nationales et les départementales. La raison est simple, ces radars ne peuvent pas flasher les véhicules venant d’en face quand un muret ou une glissière séparent les deux chaussées. Sur autoroute ce dispositif est donc inutile.

300 véhicules seront équipés en 2015

Les départements concernés sont: Paris, Ain, Aisne, Côtes-d’Armor, Dordogne, Eure-et-Loir, Gard, Indre-et-Loire, Loiret, Manche, Marne, Moselle, Seine-Maritime (deux véhicules), Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Yvelines, Hauts-de-Seine, Val-d’Oise, Vendée.

En plus des 20 véhicules équipés de ce nouveau dispositif, 13 Peugeot 208 supplémentaires seront mises en service d’ici la fin de l’année. Au total 300 RMNG seront équipés de ce nouveau dispositif fin 2015.

Concernant le coût de ces nouveaux bijoux: 70000 euros par voiture… tout de même! Mais on peut s’attendre à ce que ces radars fonctionnent. En effet, les 46 RMNG lancés en mars 2013 ont enregistré en moyenne 36 contraventions par jour contre 18 pour les radars fixes, soit deux fois plus! Les plus actifs se situent à Paris, en Essonne et dans les Bouches du Rhône.

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres