Radar feu rouge : un nouveau modèle à Paris

Alors qu’on vous annonçait en avril dernier que le bilan des radars aux feux rouges n’était pas suffisamment réjouissant pour penser concrètement à en déployer d’autres. Alors que la sécurité routière elle-même aurait déclaré ne plus souhaiter commander davantage de nouvelles cabines sanctionnant le franchissement de feu rouge à compter de 2013, cette dernière a eu l’idée, qu’on qualifiera plus tard de brillante ou pas, de «repenser» le radar de feu rouge. Explications…

Le nouveau et presque invisible radar de feu rouge

C’est la rédaction de Motomag.com, dans un article paru le 18 septembre sur son site, qui nous apprend l’existence de nouvelles cabines flasheuses.

Elles ne ressemblent pas à des radars et pourtant, elles flashent! Selon Motomag, «Ce dispositif est constitué d’un simple mât de section carrée et de couleur marron ou verte, doté de trois fenêtres en partie haute, sur la face orientée vers le feu». Rien ne peut à priori laisser deviner aux conducteurs qu’il s’agit d’un radar de feu rouge et non d’un simple poteau (certes, un peu élaboré).

Ces trois fenêtres hautes servent donc à repérer le véhicule qui aura franchi la ligne de carrefour et à flasher l’immatriculation. 5 de ces radars de feux rouges ont déjà été installés:

  • À Versailles (78);
  • Dans le 16e arrondissement : Allée de Longchamp, à l’angle de la route de la Porte-Dauphine-à-la-Porte-des-Sablons (dans les deux sens), dans le Bois de Boulogne pour être précis;
  • Dans le 15e arrondissement : Rue de Vaugirard, à l’angle de la rue de la Convention;
  • Dans le 10e arrondissement : Boulevard de la Chapelle, à l’angle de la rue Philippe-de-Girard (en direction de Stalingrad);
  • Dans le 10e arrondissement : Boulevard de la Villette, à l’angle du Faubourg Saint-Martin (en direction de Jaurès).

Source: Motomag.com

Afficher les questions et commentaires
Et si on discutait ?

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres